AFP et Google: la grande lessive

mars 24, 2005

A ma connaissance la première rencontre entre la direction de Google France, ses avocats, et ceux de l’AFP s’est tenue fin 2003. Organisée à la demande du GESTE il s’agissait de présenter Google News aux éditeurs de presse en ligne français. Des éditeurs un peu nerveux face à ce nouveau service et qui souhaitaient aussi partager avec ce nouvel ami américain les délices du méli-mélo franco-français en matière de législation sur les droits d’auteur. Pour Google qui envisageait déjà son entrée en bourse, tout risque légal sur son activité pouvait avoir de dangereuses conséquences, aussi un de ses avocats New-Yorkais fût dépêché à cette occasion pour renifler et jauger les risques de dommages collatéraux.

Comment vous dire …
Ce fut une séance virile, mais sportive, comme on dit au rugby… A l’époque il fut clair que le principal point d’accrochage serait la question des photos. La réutilisation sur Google News de clichés d’agence “aspirés” sur les sites éditoriaux, eux-mêmes clients de l’AFP posait clairement problème. La position de Google consistant à se retrancher derrière la “qualité de service” (?), le droit de citation (?) et quelques autres arguments “mous” eut pour effet de convaincre l’assistance de la légèreté du modèle de Google. L’AFP fut donc la première à déclarer son hostilité et ne tirant aucun avantage de l’activité de Google fut logiquement la première à dégainer.

A vrai dire dans cette affaire, connaissant la détermination de l’AFP, je suis surpris que l’attaque ne surgisse qu’aujourd’hui, mais le délais fut probablement mis à profit pour préparer et porter l’affaire directement auprès des tribunaux américains. Je suis surpris aussi que l’AFP ait choisi de mettre sur le même plan la question des photos et celle des dépêches. Ses arguments sont parfaitement fondés mais les conséquences pourraient être inattendues comme le laisse supposer l’étonnante décision de Google de “retirer” les dépêches AFP de son service.

Etonnante car à ma connaissance Google News n’utilise jamais l’AFP comme source d’information, contrairement à Reuters (le site Reuters.fr est cité sur Google News). Cette décision de Google pourrait signifier que ce sont les dépêches AFP publiées sur les sites de presse ou les portails qui seraient touchés par l’exclusion. Pour les sites qui utilisent les fils de l’AFP afin de fournir un complément d’information à leurs lecteurs, bénéficier d’un rafraichissement quotidien de leurs pages et attirer un peu d’audience grâce à la popularité de Google News cette décision pourrait les inciter à opter pour les services de Reuters.fr.

Les fils d’agence sont en effet coûteux et la perspective d’un apport d’audience, même marginal, par la présence d’un fil d’actualité est un argument de poids pour les clients des agences, en particulier les sites de taille modeste ou ceux dont l’activité n’est pas directement lié à la production d’informations. Dans le bras de fer AFP contre Google, la réponse de Google peut ainsi s’interpréter comme une menace assez perverse. Pas sûr que l’AFP en ait mesuré toutes les conséquences.

D’un autre côté, malgré le succès de Google News, Google n’a pas, sur ce marché émergeant des sites aggrégateurs d’infos, la même position dominante que celle acquise sur le marché des moteurs de recherche. La partie de poker pourrait, en toute logique, n’accoucher que d’une transaction, Google devenant lui même client de l’AFP pour couper court au litige. Un scénario que Google tentera d’éviter jusqu’au bout, l’ensemble de son édifice économique (comme le montre aussi ses récentes prétentions en matière d’archivage du patrimoine littéraire) tenant à un principe vital pour lui: ne jamais, absolument jamais payer l’exploitation des contenus.

About these ads

One Response to “AFP et Google: la grande lessive”


  1. [...] La presse française l’avait annoncé, la presse belge l’a fait. Le droit des titres de presse à refuser de figurer dans Google News a été reconnu par la justice belge qui a condamné Google à retirer les articles de la presse belge de son index. A lire l’éditorial du Monde aujourd’hui “Apprivoiser Google” je mesure avec soulagement la distance qui sépare l’état d’esprit de la presse française à peine deux ans après avoir elle-même menacé Google (J’ai déjà raconté l’origine de l’épisode AFP sur le même sujet). A défaut de confiance la majorité des acteurs français agissent avec prudence. [...]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :