Et de trois! MSN lance à son tour sa version du Desktop Toolbar. Bonne nouvelle pour les internautes qui pourront choisir entre trois grandes variantes d’un même outil (MSN, Google, Yahoo). Pour la petite histoire je me souviens encore de leur ancêtre Altavista Discovery (j’ai retrouvé sur Searchenginewatch une trace de son annonce en 1998, Altavista était alors un machin dont Digital ne savait que faire). A l’époque ce logiciel était distribué gratuitement après une vaine tentative de commercialisation. Le machin était déjà très pratique même si l’indexation des millions de fichiers et emails, paralysait souvent nos PC pendant plusieurs heures. L’idée était bonne mais pas au point de la rendre profitable.

Sept ans plus tard on a enfin trouvé la clé. Le principal apport de Google ne fût pas son outil de recherche simple et performant mais la commercialisation des mots clés. Un procédé qui a donné corps à l’économie de l’information de la façon la plus spectaculaire: sa matérialisation et sa valorisation par le jeu des enchères au grès des tensions naturelles de l’offre et la demande. Je ne crois pas que l’enjeu se limite à la capacité de générer quelques centimes de profit sur des millions de requêtes quotidiennes. L’enjeu c’est le pouvoir, celui qui contrôle les routes du commerce, filtre les échanges, les ponctionne, fixe les règles. Au Moyen-Age la puissance des marchands de la Hanse, des banquiers lombards puis flamands s’est bâtie sur un vaste réseau d’information. La connaissance des prix, l’anticipation de leur évolution, la localisation de la demande des biens marchands est le préalable à la maîtrise des échanges et la clé du commerce.

La paranoïa est un puissant stimulant de l’imagination mais je doute que nos disques durs soient directement menacés. En revanche je n’ai pas de doute sur le potentiel illimité apporté par la connaissance, chaque jour, des requêtes et des désirs de millions d’internautes. Ajoutez quelques services comme le courrier électronique, la messagerie instantanée, l’agenda personnel ou professionnel, les blogs, les forums et vous obtenez, par recoupement, la cartographie intime de millions de profils. Le rêve ultime du marketeur, le cauchemar du citoyen. Et pas question de voter non, ici, l’objet des enchères, c’est nous.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.