Pointblog, Cyril, misère du village gaulois

mars 25, 2006

Mise à jour (30 mars): Cyril vient de préciser très franchement les raisons de son départ   , Christophe s'explique à l'occasion d'un entretien filmé. Ils sont tous les deux d'accord sur un point: cette affaire concerne un problème "d'affectation des personnes" :-)  L'exercice est plutôt difficile et je m'abstiendrai de commenter mais j'avoue que les "49% des parts qui ne valent rien" (voir la fin du billet de Cyril) me rappellent les meilleurs moments de la Netéconomie. J'en suis désolé. Fin MAJ

Agitation dans le microcosme aujourd'hui, Cyril Fievet claque bruyamment la porte de Pointblog.com, je suis plutôt content des messages de sympathie qu'il reçoit. Son franc-parler en général lui rapporte plus de critiques que de soutiens. J'ai beaucoup d'estime pour lui, en particulier pour son intégrité sans faille et sa passion discrète et têtue pour les petites inventions, les mécanos technologiques qui façonnent les sociétés modernes. Cyril faisait du blog quand ca n'avait pas de nom, il diffusait des vidéos quand personne ne pouvait les regarder. Le genre de truc qui forge le caractère après 10 ans de neteconomie. Je sais qu'il a le blues depuis quelques temps. Je ne reviendrais pas sur la petite affaire Poinblog, on en a causé, petits mensonges merdiques, ego à deux balles, l'envers du décors bien trop classique façon Neteconomie 1.0. La routine. La fatigue.

Cyril est un type sérieux. Son blues c'est aussi celui qu'inspire le spectacle affligeant d'une blogosphère française qui peine à se structurer avec méthode, qui malgré des individualités brillantes et inspirées ne parvient pas développer une crédibilité collective. Le syndrome gaulois. A peine née deja compromise dans les relations incestueuses et les tripatouillages des agences de com, les parties de touche pipi, les querelles d'egosbraillements désordonnés et immatures, la politique de bistrot, le trollisme érigé en art, la complaisance ou l'hystérie. Son point de ralliement, la critique des médias. Critique méritée mais on attend toujours le scoop citoyen. Tout ça pour accoucher, après tant de bavardages, des mêmes errances et du même ridicule, jusqu'au pathétique. Culture du buzz dirigée par une économie du buzz.

Faut-il le dire, on rêve d'autre chose. On le trouve parfois, heureusement, chez tel ou tel artisan méticuleux, une bande de copains, rarement en tête d'affiche. On aimerait un projet collectif exemplaire. Pointblog a peut être râté ce rendez-vous. Je ne connais pas toute l'équipe, je sais que Gilles, qui a repris le flambeau est aussi un type sérieux à qui on ne la fait pas, les autres ont j'en suis sûr de la passion à revendre et, à mon avis, on ne leur fera plus. J'espère que tout ça servira de coup de fouet pour souder tout le petit monde autour d'une ambition. Pour ma part je cherche encore un lieu de référence pour suivre l'économie des nouveaux médias, pour l'instant c'est plutot dispersé…

5 Responses to “Pointblog, Cyril, misère du village gaulois”

  1. Loic Says:

    Salut Emmanuel. Trollisme, pourquoi trollisme ? Je n’ai pas le droit de pousser une gueulante sur mon blog ? Se troller soi même est un concept intéressant auquel je n’avais pas pensé ou alors je ne te suis pas.


  2. La gueulante n’a rien à voir là dedans. Le troll c’est plutôt quand on enquille tous les sujets de débat qui divisent sur un mode caricatural. Evidemment ca provoque les réactions les plus extremes des lecteurs mais le débat reste au point mort. je veux dire qu’on finit par exclure les modérés et les hostiles. reste une communauté de lecteurs acquis d’avance. Le point mort.

    D’ailleurs je pense que tu devrais lire attentivement les commentaires: certains témoignent très bien d’une lassitude tout en restant modérés. C’est à mon avis un bon signal d’alerte.

  3. RH Says:

    Le scoop est mort…qu’il soit journalistique ou citoyen (là pour le coup, il est effectivement plutôt mort né).


  4. [...] Decidemment on innove chaque jour (pour ceux qui n'ont pas suivi lire le début), en consultant samedi apres midi Poinblog je tombe sur l'annonce suivante : [...]


  5. [...] repris par Gilles Klein, il a accompagné l’émergence des blogs. Pointblog.com est au tapis, pour la seconde fois, cette fois c’est la bonne. Gilles s’étonne de bosser sans être payé, le problème [...]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: