Mesure d’audience des blogs: le cas BoingBoing

mai 9, 2006

MAJ Aout 2006: de nouvelles données concernant Boing Boing ont été publiées et peuvent remettre en cause l’analyse ci-dessous (à confirmer) 

Je découvre un peu par hasard une initiative louable du blog Boingboing.net qui donne accès à ses statistiques de trafic. Boingboing.net, comme beaucoup le savent, fait partie des indétronables blogs les plus populaires du top 100 de Technorati où il occupe la deuxième place. Pour un utilisateur non averti Boingboing est un blog qui semble disposer d’une audience mensuelle de 2,5 M de visiteurs uniques pour 26 M de pages vues et 10 M de visites. Impressionnant même si bizarrement je m’attendais à beaucoup plus au regard du classement de Technorati.

web_analytics.jpgDes stats erronées
Seulement en y regardant de plus près j’ai été surpris de découvrir qu’en réalité les statistiques étaient totalement faussées par l’absence d’un rigoureux filtrage des données. Un problème qui n’est pas anodin car après plusieurs années passées à auditer précisément les stats des sites de CNET j’ai rapidement découvert que la plupart des sites ne disposant pas de mesures par des outils certifiés ont une vision totalement surévaluée de leur audience (de bonne foi le plus souvent). Beaucoup sont surpris, par exemple à l’occasion d’un rachat de leur site, de découvrir que leur audience réelle est parfois inférieure de 50% ou plus de celle qu’ils mesuraient auparavant. C’est exactement ce que je constate en me plongeant dans celles de BoingBoing.

Pour faire court on y voit par exemple que les “pages” prennent en compte de nombreux fichiers XML correspondant aux flux RSS ce qui conduit en fait à mesurer des “hits” ou des requêtes des agrégateurs et autres serveurs feedbureurs. Parmi les visiteurs uniques on compte une trés large proportion de spiders, moteurs ou de serveurs de flux justement (voir par exemple la premiere adresse IP 65.169.109.22 qui correspond à un serveur de liens sponsorisés et qui génére à elle seule de supposées centaines de milliers de “pages”, en fait des hits). Les données des moteurs sont assez propres ainsi que celles des referers où l’on découvre que Netvibes est le 3eme site apportant du trafic derrère Digg.com et Bloglines.

Un trafic surévalué de 70%!
D’après mes estimations, je vous passe les détails mais faites l’évaluation vous mêmes en nettoyant les stats, Boingboing dispose en réalité d’un trafic compris entre 6 et 10 millions de pages vues . La correction est moindre sur les visiteurs uniques puisque le nombre d’IP comptées abusivement est limité contrairement aux pages vues qu’elles semblent générer. Mais comme ces visiteurs ne sont pas dédupliqués au mois on peut supposer ici aussi une correction sévère que je ne peux estimer. Bref le trafic généré est surévalué de près de 70% ! Des données indirectement confirmées par le rapport de la régie publicitaire Adbrite qui estime publiquement le trafic de Boingboing à plus de 200 000 pages par jours et 100 000 visiteurs uniques. On note au passage le taux de conversion sur les pubs particulièrement médiocre selon la notation même de la régie! Un cpc entre 0.05 $ et 1,49 $ selon le format publicitaire. L’emplacement publicitaire est par ailleurs facturé 300 $ par semaine soit un cpm max (si vous avez suivi) autour de 0.20 $ ! Une misère, on comprend pourquoi il faut charger la pages d’espaces pubs…

Je dois dire que même si ce type d’audience est tout à fait respectable je suis assez stupéfait de les découvrir aussi basses pour un site supposé de renommée internationale. Je me trompe peut-être mais je doute d’être très loin de la vérité sur ces chiffres. Preuve que ceux qui comparent sans cesse les audiences des blogs avec les medias traditionnels sans se préoccuper de la fiabilité des outils de mesure devraient rester très prudents. Ce qui me conduit à ce petit conseil pour tout ceux qui veulent professionnaliser leur activité éditoriale, qu’il s’agisse d’un blog ou non, choisissez un outil de mesure certifié (en priorité ceux labelisés par l’OJD), la plupart proposent une option gratuite pour disposer au minimum de données agrégées propres même si j’ai déjà eu l’occasion d’en souligner la limite et les défauts.

Précision: les données de Boingboing.net sont bien accessibles publiquement par choix de l’éditeur, enjoy !

About these ads

5 Responses to “Mesure d’audience des blogs: le cas BoingBoing”

  1. Adrien Says:

    Merci pour cet article Emmanuel.

    Quelques remarques vespérales en vracs :

    > nous savons bien qu’awstats, outil installé par défaut chez bcp d’hébergeur, utilise les logs pour évaluer le trafic… cherchez l’erreur. (je plaisante bien entendu : il n’y a pas d’erreur mais il faut tjrs avoir a l’esprit Log vs Tags – http://www.web-analytique.com/les-dossiers/quelle-technologie-de-mesure-de-statistiques-choisir-.html
    Et il faut comprendre derrière pourquoi l’OJD a choisi les tags)

    > BoingBoing est réservé aux g33ks ; or, ils utilisent des netvibes-like –> trackbacks vers boingboing –> hausse de liens entrant che technorati –> meilleur positionnement chez Technorati.
    Ce que je veux dire c’est que technorati est utile mais connait des limites. Je pense qu’il favorise les blogs à forte vvaleur technologique (Techrunch & Cie)

    Je suis complètement d’accord avec vous quand au gonflement des chiffres. Je suis très suspicieux quand je vois de tels graphs (seules l’évolution relative est à analyser)
    http://www.alexaholic.com/www.boingboing.net/+www.slashdot.org/

    Je pense que les spiders sont la cause de tels pics.

    Qu’en pensez-vous ?


  2. Spider ou autre événement, n’oublions pas que les blogs sont souvent soumis au phénomène viral: un billet repris un peu partout crée un afflux soudain de trafic qui disparaît en quelques jours. Ceci alors que les media traditionnel on souvent des courbes plus stables du fait de la prédominance du trafic des moteurs de recherche.
    Dans tous les cas c’est impossible à diagnostiquer en l’état. J’ai vu quelque part que la hausse spectaculaire de trafic de MySpace.com était en fait provoquée par les services de chat et les messengers… au dela de 30 mn de connexion la session expire et c’est une nouvelle visite …


  3. [...] Si l’on gratte un peu, on s’aperçoit que le buzz précède souvent la réalité. Emmanuel a par exemple analysé les chiffres d’audience de boing boing (surrévalués d’après lui de 70%), et Roland avait en son temps montré le nanisme économique du secteur des blogs. [...]


  4. [...] J’ai déja abordé ce sujet délicat ici et là avant de prédire que le feuilleton ne faisait que commencer. C’est au tour des annonceurs US de s’organiser pour exiger des éditeurs en ligne une certification des mesures d’audience comme nous l’apprend cet article de ClickZ News intitulé “Advertisers demand accountability“. Le processus a commencé en 2004 à l’initiative de l’IAB (Interactive Advertising Bureau) avec pour objectif d’assainir les pratiques de mesure d’audience. Pas besoin d’expliquer que si une telle demande est devenue indispensable c’est que ces mêmes pratiques ont parfois un petit goût de frelaté… [...]


  5. [...] J’avoue être assez stupéfait par ces chiffres en particulier pour Fark.com dont l’indigence éditoriale (sans renier le succés) et la relative pauvreté publicitaire cadre mal avec les chiffres annoncés. Les résultats de Boing Boing contredisent mon analyse du mois de mai dernier . Dont acte, toutefois je maintiens mon analyse des logs (toujours accessibles) qui montrent une surestimation des pages et je constate que les chiffres donnés par la régie publicitaire n’ont pas varié. Je lis aussi que le chiffre d’affaire de 1 M$ n’est pas une déclaration du propriétaire du site mais une extrapolation par le traffic et un CPM moyen. Pas très clair, même si le chiffre peut être atteint avec un CPM élevé (mais quid des déclarations de la régie?). J’ai demandé à l’auteur de l’article une confirmation de ses sources, je communiquerai sa réponse. [...]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: