Journalisme collaboratif, incubation d’une nouvelle génération

janvier 17, 2007

Désolé pour l’absence de billets ces temps-ci, j’observe mais manque de temps pour synthétiser. Intéressant déjeuner ce midi avec Laurent Mauriac de Libération qui a décidé de quitter le quotidien, accompagné de Pierre Haski et Pascal Riché (oui c’est un scoop). Tous les trois se lancent dans l’aventure 100% internet avec un projet de site d’information à vocation collaborative. Ils rejoignent la nouvelle génération de sites communautaires qui ont beaucoup appris des lourdeurs de la presse traditionnelle et de la dispersion des sites 100% communautaires à la Agoravox. On en dira pas plus, le projet n’est encore qu’ébauché mais il est parfaitement dans la tendance du moment.

La nouvelle génération abandonne le mirage du « journalisme citoyen » pour assumer un journalisme participatif qui revendique l’encadrement éditorial et la participation. Avec celui du trio de Libération je compte au moins trois ou quatre projets de ce type en France: Youvox de Laurent Esposito et Christian Jegourel, Obiwi de Julien Jacob et Jean-Louis Amblard (pas encore ouvert mais une presentation ici) et Cafebabel avec entre autres Alexandre Heully. En gros les deux derniers se positionnent sur le créneau du magazine avec probablement une stratégie de niche thématique pour Obiwi, Youvox décline des thématiques verticales avec une stratégie d’agrégation de billets en provenance de blogs et le premier vise une couverture plus générique de l’information. Trop tôt pour juger mais à mon avis ils se distinguent déjà par des ambitions différentes en matière de production d’informations exclusives.

Animés par des professionnels de l’information la plupart ont compris qu’on ne peut plus baser un projet éditorial sur la seul contribution spontanée des lecteurs et sur l’agrégation de contenus tiers. A la manière du coréen Ohmynews tous misent sur un encadrement pro ou semi pro et une proportion calculée de production exclusive. Ils sifflent la fin de la récré en matière de « user generated content » pour imposer des critères de qualité.  Disons que d’après ce que je comprends après avoir discuté avec les uns et les autres, ils vont se distinguer chacun par une recette un peu différente par le poids des ingrédients suivants: contenus exclusifs, encadrement pro, agrégation de contenus tiers, blogs de lecteurs, gadgets web 2.0, positionnement sectoriel ou généraliste. Impossible d’en dire plus avant de voir le résultat, deux d’entre eux sont encore en gestation.

Je pense qu’il faudra suivre attentivement ces projets car à mon avis ils ne sont plus le fruit d’une expérimentation hasardeuse mais le produit d’individus qui ont observé le marché et ont tiré quelques leçons en matière de modèle économique, d’organisation de la production et de projet éditorial. Je ne crois pas que celà nous donnera des millionnaires mais plutôt des laboratoires des futurs sites de presse professionnels. Le point commun d’au moins trois de ces entrepreneurs: un certain pessismisme sur la capacité de réorganisation des médias traditionnels et une foi préservée dans l’avenir de l’industrie de la presse d’information. C’est clair non …? 

A lire aussi:
> un bon billet de Laurent Esposito sur le « co-generated media« 
> Benoït Raphaël sur le retour à l’équilibre de la presse
> une bonne synthèse de Jeff Mignon sur les tendances de la presse en ligne

About these ads

21 Responses to “Journalisme collaboratif, incubation d’une nouvelle génération”


  1. [...] Emmanuel, à propos des projets innovants de presse 2.0 qu’il recense.  A noter qu’il substitue de manière volontariste, comme Benoit déjà connu pour en faire [...]

  2. misscat2 Says:

    pessimisme… c’est peu dire à mon avis !

  3. djoules Says:

    Laurent Mauriac et Pascal Riché, les deux stars du blog « à l’heure américaine »… J’aime beaucoup leur manière de voir les choses, leur (im)pertinence… Je leur souhaite tout le succès qu’ils peuvent espérer !


  4. Un autre projet éditorial autour de la qualité, PLUSnews.fr. On est en ligne depuis deux mois avec une vidéo tous les jours et une approche originale, pédagogique.
    Le principe, un arrêt sur info : un dossier par jour seulement, un sujet de l’actu décortiqué selon une grille Les faits | Leur contexte | Leur suites | Des chiffres-clé… + une liste de liens et un espace de commentaire.
    A découvrir! Vincent Giolito, http://www.plusnews.fr


  5. [...] Emmanuel Parody nous présente plusieurs projets journalisme participatif qui misent sur un encadrement éditorial du contenu proposé par les internautes. Une lecture à compléter par celle de Benoît Raphaël. Ce qui est intéressant c’est que ces projets viennent de journalistes ou de personnes issues des médias et qu’ils mélangeront à priori “contenus exclusifs, encadrement pro, agrégation de contenus tiers, blogs de lecteurs, gadgets web 2.0, positionnement sectoriel ou généraliste”. [...]


  6. Bonjour vincent Giolito, il se trouve que j’ai découvert l’existence de votre site lors de la dernière conférence au Sénat que vous animiez. Toutefois si j’ai bien compris, Plusnews.fr est clairement un site d’info en ligne produit à 100% par des journalistes. De mon point de vue il ne rentre donc pas dans cette liste (non définitive) de sites hybrides à vocation semi-collaborative. C’est promis, je garde un oeil sur votre site !

  7. Julien Jacob Says:

    [...] Commentaire sur le post d’Emmanuel à propos de notre projet

    Je suis assez d’accord avec toi Emmanuel, mais tu restes encore au niveau de la vision. Je pense que l’essentiel n’est pas là.

    Cette vision, quelqu’un la rappelait sur BigBangBlog, après un commentaire annonciateur de Laurent Mauriac (merci Bruno), est là depuis longtemps… [...]


  8. Félicitations à Laurent !!! et toi Emmanuel, tu te lances quand ?


  9. Pour le moment je fais un parcours plutôt à rebours, Jeremy :-)
    Mais c’est tout aussi passionnant!
    Un jour peut être mais je ne crois pas avoir l’âme d’un entrepreneur contrairement à toi, et je reconnais que c’est une qualité.


  10. [...] Journalisme collaboratif, incubation d’une nouvelle génération [...]

  11. Vo T.Dung Says:

    Ce projet du « trio-ex-Libé » est excellent. Pour le journalisme. Il comblera un manque en France. Toutefois, il reste à valider la viabilité économique de ce modèle entrepreneurial. Cordialement.


  12. bonjour, nous avons pour notre part senti le coup venir depuis mai 2006 … http://www.come4news.com est né à la suite d’une expérience testée et réussie autour du concept de l’information technologique. Aujourd’hui les thématiques vont au delà de l’information technologique comme le souhaite nos lecteurs. Je serai heureux de discuter avec vous de ce modèle d’autant plus que dans notre cas nous ne sommes pas des professionnelles de l’information et partons donc dans cette aventure avec un regard complètement renouvelé sur la production de l’information.

  13. eric jouffre Says:

    Michael, ton site à l’air pas mal, mais on gagne vraiment de l’argent en postant des articles ?

  14. Didier Says:

    Personnellement, j’ai découvert ce site récemment et j’ai pu poster quelques articles sur le sport et la politique. En effet, 1 article publié = 1 euros. Bon, ce n’est pas encore la fortune mais je trouve le concept intéressant. Les mentalités évoluent … et je trouve cela pas mal. Bémoml, le design du site mériterait d’être plus beau !


  15. [...] 6th, 2007 Baptème du feu pour le tout nouveau Rue89.com, le site des dissidents de Liberation. J’ai bien failli titrer “naissance du premier journal en ligne d’opposition de [...]


  16. [...] fallait dire “pro-am” pour désigner ce que j’appelais avant journalisme participatif ou collaboratif. Ca me paraît bien trop moche pour avoir un avenir mais allons-y pour pro-am, comprenez ces [...]


  17. [...] ouvert. Après Agoravox.com, Rue89.com, Lepost.fr, Youvox.fr, Paperblog.fr et Cafebabel.com, dans la panoplie des sites participatifs ou dits de “journalisme collaboratif” ( le Pro-am) Obiwi vient remplir la case “magazine spécialisé”.  Caractéristique principale: une [...]


  18. [...] l’information comme un flux de discussions, d’oser apprendre de ses lecteurs, de les associer à la construction du media sans forcément céder sa plume, en la cédant parfois. Dur, dur, d’exposer les mille et une [...]


  19. [...] meglio come possono lavorare insieme.   E’ da qui che viene l’ idea di un  giornalismo pro-am. Io penso che le forme ibride saranno le migliori – l’ apertura con quel tanto di [...]


  20. [...] nous pointe sur Politico lancé par plusieurs journalistes américains de premier plan et Emmanuel Parody relate le même genre d’approche en [...]


  21. [...] distribuée». Ce passage me frappe: «C’est de là que vient l’idée d’un journalisme pro-am. Je pense que les formes hybrides seront les meilleures – l’ouverture avec ce [...]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :