Yahoo vs Google, autopsie d’un duel

janvier 22, 2007

Vu chez Battelle un article magistral de Wired sur les déboires de Yahoo. Un article long et dense à faire s’évanouir un consultant en communication, du genre qui ont bâti la réputation de Wired à l’aube de la neteconomie. Un article par lequel le journaliste Fred Vogelstein dissèque les errances stratégiques de Yahoo au cours des dernières années. Pour tout dire un missile pointé droit sur la nuque de son Président Terry Semel accusé de n’avoir pas compris grand chose à l’esprit des nouvelles technologies. Accusé d’avoir laissé grandir l’ombre de Google sur un marché pourtant au départ acquis à Yahoo. Un verdict assez terrible pour que Yahoo ait pris la peine d’y répondre

En résumé le gourou d’Hollywood Terry Semel a construit sa stratégie sur le modèle de l’économie traditionnelle des medias, matinée de recettes convenues en matière de promotion et de distribution. Il n’a pas vu l’iceberg du marché de la recherche et des mots clés, il lègue le pire héritage possible: une seconde place au podium. Ajoutons le retard dans l’execution avec deux ans de retard pour la plateforme de ciblage comportemental Panama, une organisation sclérosée, la paralysie des décisions, une direction finalement décapitée . Brrr il fait froid chez Yahoo…

Cet article est sans nul doute brillant, en particulier parce qu’il résume à la perfection ce que tout le monde pense de Yahoo, d’abord parce que ce sont les idoles que l’on tue avec le plus de délectation et ensuite parce qu’avec le retour de la spéculation l’odeur du sang l’emporte sur le reste. Et bien je ne partage pas tout à fait cette vision ni cette démonstration trop impeccable des hommes du marketing terrassé par les ingénieurs. C’est du Dilbert  mais ça reste de la BD. Je suis persuadé qu’on dira un jour la même chose de Google et de ses années folles, raillant l’incapacité des ingénieurs à briller hors des algorithmes.

En vérité la partie n’est pas finie, Yahoo a pu faillir dans l’exécution mais on ne peut réduire l’enjeu industriel et commercial au marché des mots clés. La domination de Google est écrasante parce qu’on ne voit pas de limites à son expansion et non parce qu’elles n’existent pas. La troisième manche commence, avec elle commence la reconstruction de la chaîne de valeur, la structuration des contenus contre l’anarchie créatrice, le retour progressif du payant et du gratuit en quête d’excellence. Après l’anarchie de la distribution de masse et le nivellement des contenus par le bas le retour de la différenciation et de l’exigence.

About these ads

One Response to “Yahoo vs Google, autopsie d’un duel”


  1. Bonjour Emmanuel.
    D’accord sur ton analyse. La réussite fulgurante est imprévisible de Google a pris de vitesse tous ses compétiteurs.
    Ce qui est surtout brillant, c’est le succès de Google, qui n’a pas trop souffert des effets économiques de « 9.11 » et a développé son offre multi-servicielle après que son moteur et son business plan se soient imposés.
    Evaluer les résultats de Yahoo à l’aune de ceux de Google est donc inapproprié.
    A contrario, je constate que Yahoo! a pris en 2006 de nombreuses initiatives fort intéressantes (nouvelle maquette, nouveaux services, 2.0 …). J’aurai ajouté plus de transversalité entre les services, mais la refonte des portails de la marque est en cours. Pour te citer : « La partie n’est (donc) pas finie ».

    L’objectif pour Yahoo! aujourd’hui est de remettre un coup d’accélérateur dans un contexte de concurrence accrue avec le retour sur la scène du Géant Microsoft, et l’arrivé de nombreuses startups motivées par les succès des Youtube-like.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :