Digg : 1$ par vote, c’est cher payé

mars 5, 2007

Ca prête à sourire mais au fond c’est assez pathétique. Le magazine Wired vient de mettre de l’animation dans le débat web 2.0 en jouant un petit jeu pervers: en achetant les votes de Digg via le service User/Submitter (dont on admirera au passage la superbe sobriété). Le principe: la journaliste de Wired Annalee Newitz a conçu un blog de photos au contenu volontairement inepte et a acheté les votes de nombreux utilisateurs de Digg pour promouvoir un article. L’objectif: tester le service et sa porosité au spam et au click bidon. Le résultat dépasse toutes les espérances comme on peut le lire ici.

L’article sans intérêt fait la Une de Digg déclanchant une belle polémique comme le remarque Pierre Chappaz et le raconte Margaret Kane sur News.com. Tout cela n’est pas bien dramatique et illustre les limites de Digg sans pour autant le remettre en cause. Reste qu’on peut s’interroger sur les conséquences à long terme sur la crédibilité du service qui n’a jamais vraiment convaincu hors du périmètre très caricatural de l’actu high-tech. Ce qui me paraît intéressant c’est qu’on touche la limite de l’exercice communautaire, après avoir découvert qu’il repose sur un petit pourcent d’utilisateurs réellement actifs, lesquels s’approprient souvent jalousement le media au point d’exclure  les nouveaux entrants.

Un constat qui conforte l’idée dune troisième voie, refusant le mythe d’un site autogéré. Recemment j’en discutais avec Emmanuel Davidenkoff, ex de Libé (décidemment!) et rédacteur en chef adjoint du magazine Phosphore, qui vient de lancer un site "participatif" sur les élections, pour les 15-25 ans. Son choix, très motivé, consiste à imposer la modération a priori des commentaires et des contributions au nom de la cohérence éditoriale et de la qualité. Du coup on perd sans doute en spontanéité et on doit aussi supporter le coût de l’opération. Pourquoi ne pas faire le pari de laisser ses contributeurs s’autogérer? Parce que, selon lui, derrière la communauté se crée un noyau dur qui tend à développer sa propre culture, ses codes,  s’approprie l’espace au point d’exclure rapidement les nouveaux arrivants. Bref en apparence le site gagne son pari en fidelisant un noyau dur mais passe à côté de sa mission fédératrice. C’est un peu l’histoire de Digg.

About these ads

4 Responses to “Digg : 1$ par vote, c’est cher payé”

  1. Alexis Mons Says:

    La tyrannie du groupe majoritaire et en l’occurence des geeks dans Digg est effectivement une plaie des modèles autogérés. Il en résulte un nivèlement par le bas et c’est bien pour ça que je dis que Digg, ça sert à identifier le buzz et à développer de la notoriété, pas à trouver du contenu pertinent. Ceci étant dis, cela revient aussi à penser Digg pour ce qu’il est pas pour ce qu’il n’est pas, erreur largement pratiqué en ce moment ;)
    Pour le reste, ce n’est pas parce qu’on modère à postériori que l’on ne crée pas un environnement couru. Encore faut-il avec une bonne équipe éditoriale, ce qui a un coût.

  2. marc d.,34 ans,jerusalem ,israel Says:

    bon, alors on en discute dans 10 ans ,et on verifiera qu’apres son decollage DIGG sera une legende.

  3. Mel Says:

    Dans cette histoire Wired/Digg, il ne faut pas oublier que Wired possède Redddit, le concurrent de Digg.

  4. emmanuel Says:

    > Digg est déjà une légende Marc … comme Geocities, The Well, et Drudge report. Reste à savoir si on s’en souviendra

    > Mel cette partie de la polémiqueest assez nulle je ne l’ai pas mentionné car le simple fait qu’elle soit soulevée par Arrington est déjà comique en soi. La journaliste a par ailleurs très professionnellement mentionné les liens entre Wired et Reddit et franchement ce qu’elle démontre est assez limpide pour qu’on y voit malice


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: