Accord entre Wikio et les éditeurs de presse en ligne français

mars 12, 2007

A signaler en toute discretion un accord entre Wikio et le GESTE . Accord de principe après quelques rencontres ayant permis de comprendre le modèle des uns et des autres ainsi que leur complémentarité. Une façon aussi de dépassionner le débat entre éditeurs et agrégateurs, mal engagé avec le conflit entre Google News et les éditeurs belges. L’annonce, très sobre, se lit sur Wikio.fr. Ayant participé aux discussions je ne développerai pas mais je salue la distance parcourue en quelques années sur le sujet sensible de l’agrégation des news.

Je les ai toujours considéré comme nos nouveaux distributeurs même s’il ne faut pas nier qu’ils construisent leur activité sur l’exploitation de nos contenus sans toujours se soucier des implications légales. Comme dans Astérix tout s’arrange autour d’une bonne table. La question est moins de remettre en cause cette opportunité que d’en calculer l’impact positif pour les éditeurs. Question d’équilibre entre la valeur de se qu’on cède et celle que l’on reçoit, au final. Reste une inconnue sensible pour moi, l’agrégateur aura un rôle positif s’il fait la démonstration qu’il répond à un besoin réel des internautes et s’il crée une nouvelle audience en révélant les nouveaux usages. En revanche s’il doit son seul succès à sa position entre le site de l’éditeur et les moteurs de recherche, Google en tête, il ne fait que parasiter un ecosystème. Parmi les discussions que j’ai eu avec Laurent Binard (patron de Wikio) figure en bonne place la question du référencement des articles de presse.

La perspective de voir un article mieux positionné sur Google via l’agrégateur que via son site d’origine est un problème car l’agrégateur tient son propre référencement de sa capacité à regrouper l’ensemble des flux des uns et des autres et de l’addition des fréquences de publication. Une situation dangereuse qu’il faut contrôler techniquement. Heureusement Google News se refuse à indexer les autres agrégateurs (on imagine sinon le tourbillon infernal…), d’ailleurs la tendance du moment est de privilégier les producteurs de contenus originaux, professionnels ou non, c’est une bonne chose. 

Pas de lien direct avec la signature de cet accord, quoique, mais j’en profite pour signaler l’expérimentation initiée entre lesechos.fr et Wikio.fr à l’occasion du lancement demain du site compagnon www.auditdelafrance.fr. Ce site reprend l’intégralité du supplément des Echos du 13 mars consacré au bilan économique de la France (voir la video de présentation). Wikio.fr y joue un rôle en fournissant un module destiné à afficher les articles de la blogosphère qui réagissent et commentent ces articles, à la manière de Technorati. Une interaction qu’on espère enrichissante en plein débat électoral. A vos plumes (le site sera ouvert en fin de journée demain)…

About these ads

One Response to “Accord entre Wikio et les éditeurs de presse en ligne français”


  1. [...] Accord entre Wikio et les éditeurs de presse en ligne français Comme dans Astérix tout s’arrange autour d’une bonne table. La question est moins de remettre en cause cette opportunité que d’en calculer l’impact positif pour les éditeurs. Question d’équilibre entre la valeur de se qu’on cède et celle (tags: presse media copiepresse wikio france googlenews) [...]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: