NYTimes.com: décollage réussi

décembre 10, 2007

On dirait bien que je me suis planté sur les conséquences du passage à la gratuité du NYTimes. J’estimais l’impact modéré mais selon les données de Comscore publiées par Techcrunch la hausse semble très nette avec un gain de plus de 4M de visiteurs uniques entre octobre 2006 et octobre 2007 soit + 27% (je préfere comparer à l’année passée que par rapport au mois d’aout peu significatif puisque ce mois est traditionnellement faible).

Malheureusement à ce stade impossible d’en dire plus sans pouvoir accéder au détail de la répartition du trafic ou aux données site centric (la mesure interne au site que seul le NYTimes peut communiquer). Toutefois par recoupement (je n’en dis pas plus mais si j’en juge à des stats auxquelles j’ai accès) je constate qu’une part importante du trafic est généré par des requêtes de recherche internes au site, des requêtes dont la structure de l’URL se retrouve massivement au sein du service d’archives du NYTimes (dans les « topics » sur topics.nytimes.com , par exemple ici). Ce qui confirmerait l’impact multiplicateur des archives. Notez en bas de page les « related ads » présentées également comme des requêtes de moteur interne et qui appellent en fait des pubs Google, ce qui laisse supposer la création d’une infinité de pages référençables même sans contenu du NYTimes. Visiblement rien n’a été laissé au hasard côté SEO…

> Sur le même  sujet lire aussi le billet sur Media Café

About these ads

7 Responses to “NYTimes.com: décollage réussi”


  1. Au contraire Emmanuel, un strict minimum semble avoir été fait point de vue SEO.

    J’ai travaillé sur un cas similaire ici* au Québec sur le seul quotidien indépendant restant en ouvrant les archives en plus de rendre les URL conviviaux aux moteurs de recherche et bonifier les articles en mots-clés (tag).

    Résultat après trois mois ; de 4,000 référents Google à 110,000 par mois! 650,000 après un an, – uniquement de Google-, et avec Yahoo et MSN 930,000 !

    Si un véritable travail avait été fait le NYT en serait à 40M et aurait dû atteindre dans l’année suivant l’exercice facilement les 80 à 100 millions.

    * Évidement à plus petite échelle sur le nombre d’articles et surtout sur le nombre d’années d’archives qui étaient(est) toujours de 5 ans seulement (dû probablement à un contrat avec un archiveur national)


  2. Je n’ai pas de doute que le travail d’optimisation puisse être amélioré (j’ai eu la même réaction en voyant les URL par ex et la rareté des tags) mais de là à dire qu’on a fait le minimum syndiacal c’est un peu exagéré.

    En fait la pauvreté des tags est compensée par le grand nombre de liens figurant dans le corps des textes (par ex les noms propres) ce qui est très pertinent, et visiblement on a généré beaucoup de pages autour des requêtes du moteur de recherche interne et des Topics. Pour le reste il y a probablement des choses qu’on ne voit pas.

  3. François Guillot Says:

    Ok décollage réussi pour l’audience, mais peut-on en conclure quelque chose au niveau des revenus ? Peut-on penser que les revenus publicitaires permettent de compenser la gratuité des contenus et dans quelle mesure ?


  4. Trop tôt pour le dire. L’impact Google commence déjà à éroder les pages vues par visite, le risque est en effet de voir l’audience se diluer et les CPM.

  5. Jannet Says:

    +27% en un an cela n’a rien de franchement exceptionnel dans notre univers… Je reste dubitatif sur la portée réelle de l’exercice. A un moment où la recession publicitaire prend de l’ampleur, tout parier sur le modèle publicitaire en augmentant sa Google dépendance me semble fort risqué alors que le NYT.com avait déjà un inventaire confortable… Sais-tu finalement si la progression en PAP est la même ou si le phénomène une visite=une pap lié au référencement Google joue à plein ?


  6. Je viens de lire un article qui cite le niveau improbable de 400 000 millions de visiteurs du NYT.com pour atteindre un seuil de rentabilité comparable au papier.

    Article de Michael Wolff http://www.vanityfair.com/politics/features/2006/09/wolff200609?printable=true&currentPage=all

    Cet article est cité par Bruno Patino dans « Place de la Toile » sur France Culture vendredi dernier

    http://www.tv-radio.com/ondemand/france_culture/PLACE_TOILE/PLACE_TOILE20071214.ram (passez aux 10 dernières minutes)

    Or l’article de Michael Wolff indique en 2006 40 millions VU comcast

    To replace [the NYT’s] $1.5 to $1.7 billion traditional business with its online business—as it keeps suggesting it will one day do, and as critics have urged it to do on an even faster timetable—the Times might, impossibly, have to increase its online business to 400 or 500 million users a month. Or it will have to remake its content to more accurately reflect its advertisers’ interests: oversize-shoe advertisers pay more to be next to a story about oversize shoes than they do to be next to a story about the Iraq war. Or, in another approach, it could look to MySpace: while the Times’s 40 million monthly users generated, in May, according to ComScore, 489 million page views—this is the number that interests advertisers—MySpace’s 50 million monthly users, deeply entertained by its user-created content, generated 29 billion page views.

    Il me semble qu’il y a une erreur de raisonnement entre CA et marge. Deux valeurs bien différentes sur papier et internet :) Cependant, pourquoi ces différences concernant les visiteurs uniques comcast ?

    Qu’en pensez-vous ?


  7. Comscore pas comcast (je suppose). C’est la différence traditionnelle entre outils de mesures site centric (tag sur les pages) et les outils comme Comscore ou Nielsen basés sur un panel. Les premiers surestimes les visiteurs uniques les seconds les sous estiment probablement en limitant les zones géographiques.

    Peut importe le raisonnement de l’article est tres juste. J’arrive aux memes conclusions.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :