Officiel: Facebook dément tout soutien au Président Ubu

janvier 3, 2008

Fin de l’histoire, merci à Estelle Dumout de la redac de ZDNet.fr qui a pris le soin de contacter Facebook USA. La réponse est arrivée cette nuit. C’est ici

Matt Hicks, du département de la communication de la société : «Facebook is not affiliated with the website or the application referring to the election of a “Facebook President.” This is an independent effort and not in any way an official “election” for Facebook. » (Blog ZDNet.fr)

Je traduis pour les non anglophones: "Cette élection est une embrouille à deux balles et Dédé, l’anguille de la Caspienne, est un mytho de première bourre" (Ok c’est approximatif).

Voilà qui clos cet épisode qui restera malheureusement un grand moment de ridicule. L’épisode n’est d’ailleurs peut être pas clos puisque l’usage de la marque Facebook par Arash Derambarsh est juridiquement contestable, à suivre…

MAJ 04/01/08: dernier épisode, les précisions de la société ClutterMe à l’origine de l’application utilisée pour l’opération. Infos recueillies toujours par Estelle Dumout (ZDNet). 

Pour ceux qui pensent que ça ne méritait pas tant d’énergie je m’autorise un acte rare, je vais publier ci-dessous l’extrait d’un mail de ma maman, auditrice d’Europe 1 et qui comme d’autres lecteurs/auditeurs a réagi à ce qu’elle ressentait comme un léger problème au niveau de la crédibilité de notre profession. La suite en copier collé, c’est du brut(al) :

****

Ma maman m’écrit donc ce matin:

Bonjour Emmanuel, je voulais te téléphoner pour te parler de ce fameux président virtuel de Facebook. Je l’ai entendu en long en large et en travers sur Europe 1. Ils en ont fait des tonnes au point que je me suis posée pas mal de questions à son sujet. J’ai presque eu envie de crier "Elkabach où es-tu ? Ta radio fout le camp!" Merci donc pour ton article et ses nombreux commentaires, j’ai ma réponse.
D’une façon générale je suis en train d’insupporter les médias actuellement : radio = téléphoner comme sur TF1 sur des sujets mais nuls, mais nuls. J’attends le jour où on nous dira d’appeler pour savoir si Sarkozy fait pipi avant ou après le déjeuner le matin !!!! Quand aux télés ils ont des reportages trottoirs indigents surtout en ce moment avec la cigarette. C’est affligeant et je ne comprends pas que les rédac en chef laissent passer autant d’ineptie. On dirait qu’il n’y a personne aux commandes. La course à l’audience se traduit par une course à la bêtise, et au nivellement par le bas. En fait la boucle est bouclée : les "jeunes" aux commandes sont le pur produit d’une éducation nationale qui n’a pas fait son travail. Le nivellement est bien arrivé en bas. Mission accomplie.

Tout est dit je crois, merci M’man !

(Note : si c’est pas du contributif ça!!)

About these ads

29 Responses to “Officiel: Facebook dément tout soutien au Président Ubu”

  1. jeev Says:

    Bonne année et bonjour !

    Merci pour la réponse définitive à propos de ce truc.

    Je comprends le ressenti de ta môman parfaitement.
    Sur le net, bien qu’on ait pas de moyen immédiat de se désintoxiquer on a au moins des espaces pour en parler.

  2. Stef Says:

    L’auto-censure conduit à aborder des sujets tous plus débiles les uns que les autres, pour remplir le vide abyssal, l’absence du traitement de sujets sérieux.

    C’est ça le conformisme journalistique. Qu’on ne s’y méprenne pas, ce sont les médias qui ont fait et qui font Sarkozy tous les jours. Pas l’inverse.


  3. [...] janvier 2, 2008 MAJ 03/01/08: Officiel: Facebook vient de démentir tout lien avec l’opération, démenti reccueilli par ZDNet (Disclaimer: Site par ailleurs sous ma responsabilité). Ma conclusion ici. [...]

  4. joiakim Says:

    Bonjour,

    Ce qui est triste c’est qu’une partie de la presse, notamment économique, ne réussit pas à bien parler du web. C’est souvent les mêmes écueils : couverture à contretemps ou focalisation sur ce qui a l’air d’émaner spontanément de la toile (genre président de FB)…

    Pour reprendre le cas FaceBook, le meilleur marronnier du moment pour parler web : pourquoi, alors que le phénomène FB décolle depuis déjà de longs mois, ce n’est que depuis peu que le sujet suscite l’intérêt de certaines rédactions. Faut-il toujours attendre que quelque chose devienne énorme pour en parler?
    Souvent, la conséquence de ce retard à l’allumage, enfin c’est mon impression, est une surcouverture médiatique. Parfois on imagine presque un dialogue du genre "T’es passé à coté de ce truc, maintenant, il faut mettre le paquet"… quitte à prendre tout ce qui passe y compris les news stupides.

    Ensuite; il y a malheureusement un désintérêt sur ce qui ne s’inscrit pas dans la philosophie Web 2.0, à croire que tout ce qui émane de professionnels consciencieux ne mérite pas le moindre intérêt.
    Faut-il y voir le signe que les rédactions des grands titres de presse réputés considèrent les confrères online comme des concurrents susceptibles de pomper leur précieuse audience ? Pour ma part, je suis plus pessimiste, j’ai plutôt l’impression que profitant du manque de connaissance de nombreux lecteurs, certains titres se payent le luxe de la légèreté dans le traitement de l’actualité du net. Si un journal ne sert plus à éclairer son lecteur, ça ne remplit plus sa fonction… sauf si la nouvelle fonction d’un média est de cultiver la proximité grâce à la multiplication de micro-trottoir et les émissions pseudo participatives.

  5. Olivier Says:

    Je rejoins "joiakim" dans son raisonnement.
    Il semblerait que nous sommes entres dans l’ére du tout et du n’importe quoi pourvu qu’on en parle ….
    Les médias se sont essoufflés avec google, désormais l’info hype c’est FB, il suffit d’écouter la radio, lire les blogs "multi-médias", regarder la télé (dieux merci je n’en ai pas), et lire une certaine presse "spécialisé" pour se rendre compte de la dérive.

    La question pour moi est :
    "President Ubu" est le premier canular de l’année ou juste une leçon pour les journalistes et certains bloggeurs qui, dans leur course idiote au buzz et à la fast-info perdent leur crédibilité ?

  6. François Guillot Says:

    Maintenant que l’info est officiellement démentie, nouvelle question : ils sont où les papiers rectificatifs sur le Figaro et ailleurs ?


  7. [...] Ecosphère arnaque • canular • facebook • president / Web [...]


  8. Bravo Maman Parody ^_^

  9. Cauve Says:

    Bien dit et bravo au nom de ceux qui pensent et qui ne font rien. Bravo !

  10. damien Says:

    je te rejoins entièrement. Je suis aussi journaliste, ici en Belgique, et je crois qu’on assiste à un des plus beaux exemples de foirage de la "presse traditionnelle" vis-à-vis du web. Tous ces gus qui plongent sur le communiqué et tiltent sur "facebook", "président" et "vie privée/marketing" … ils ne connaissent pas ce qui se passe sur le web (cfr basiquement "les 120 millions d’utilisateurs" et le système des appli) alors ils en font des caisses, parce que c’est branchouille, sexy, présidentiel, pipol, mégalomane, foldingo … bref: bankable.

    J’ai été regarder les vidéos sur son blog, essentiellement enregistrée pendant sa "campagne" … c’est pathétique comme ce gus croit à ses propres conneries. Ce qui n’aurait dû rester qu’une farce à 2.0 balle est devenu sous la plume de “vrais” journalistes une info tout ce qu’il ya plus de sérieux.

  11. gregoirepouget Says:

    Au passage, j’apprécie tes talents de traducteur Emmanuel ;)

  12. Axel Says:

    "et certains bloggeurs qui, dans leur course idiote au buzz et à la fast-info perdent leur crédibilité"

    Il ne faut pas tout mélanger non plus ! Car là c’est vous qui perdez votre crédibilité.

    J’ai publié le premier article passé dans Google News sur cette élection. Or mon article contenait la capture écran du nombre de votes :
    un peu plus de 9000 votes pour Arash D.

    http://axelkarakartal.blog.20minutes.fr/archive/2007/12/31/arash-derambarsh-devient-president-de-facebook.html

    Cette information montrait bien la portée limitée du vote, une très petite partie des usagers de Facebook.

    Il n’y avait donc en rien tromperie.

    Le seul flou résidait dans la possibilité d’envoyer des messages à tous les membres, pour le gagnant. Cette affirmation était donnée par Arash depuis des semaines dans tous les médias. En fait le gagnant peut seulement poster des messages sur le site FacebookPresident.com

    Après, il y a une affaire d’appréciation par chacun : est-ce qu’une élection indépendante, une première édition au succès limité, méritait ou pas une couverture médiatique ?

    Personnellement je n’ai pas d’iphone, cela ne m’intéresse pas d’utiliser Internet sur un téléphone minuscule, donc je trouve le buzz incroyable fait par toute la presse sur l’iphone complètement disproportionné.

    Chacun juge librement de ce ce qu’il considère comme méritant un relai, ou non.

    M’intéressant aux réseaux, une élection qui, même limitée, a un impact mondial (des participants de tous les continents) et permet au gagnant de poster des messages sur un site connu mondialement, je juge cela au moins aussi intéressant que toutes les news sur les derniers téléphones, qui polluent la plupart des médias Web en permanence.

    Libre à vous de trouver plus important un article sur le dernier gadget à la mode, mais rien ne vous permet de le justifier sinon subjectivement.

  13. Lorenzo100 Says:

    Pour information : j’ai créé dans les heures qui ont suivi l’élection le premier groupe Facebook contre cette imposture http://www.facebook.com/group.php?gid=8208531473

    Plus de 400 membres l’ont rejoint en 24 heures, et on y retrouve assez bien dans l’historique des posts la "courbe médiatique" de cette triste histoire.

    J’ai contacté M. Derambarsh qui "semble" prêt à abdiquer publiquement (sous réserve que je ferme le groupe :-)

    Plus nous serons nombreux, plus il sera facile de donner une conclusion à cette blague. Reste le problème – qui ne date pas d’hier – du manque de recul des medias tradis dans le traitement de l’info "on line" qu’ils ne connaissent / comprennent pas.

    Come and join !

  14. Aziz Says:

    Cher Axel,

    Comment peut-on comparer une révolution (au delà du simple gadget) en matière d’usages dans le domaine de la téléphonie mobile à un vote effectué sur Facebook pour une appli tierce parmi +11.000 autres ???? Un conseil, essayez simplement ce "gadget" (même s’il ne vous intéresse pas) pour vous en rendre compte par vous même. (je reste néanmoins en phase par rapport au matraquage médiatique mais svp, ne comparons pas l’incomparable)

    Pour caricaturer >>> demain, je pourrais organiser un vote sur mon blog (en 2 sec avec un ptit widget) pour que l’on élise le "Président des blogs", je suis lu (d’après Xiti Experts) dans plus 40 pays différents, je fais +10.000 visiteurs uniques/jour (les mauvais jours), je suis sûr que j’aurais au moins le même taux de participation mais aurais-je la même couverture? (ceci est un exemple caricatural, si besoin de le répéter)

    PS: vous pouvez peut-être, maintenant que vous le savez, corriger justement cette phrase "Cette victoire lui assure un pouvoir d’influence, en lui permettant d’adresser des messages à l’ensemble des membres du réseau mondial"

  15. Axel Says:

    "à un vote effectué sur Facebook pour une appli tierce parmi +11.000 autres ????"

    Si ce vote avait effectivement permis au gagnant d’adresser des messages à tous les membres de Facebook, c’était une révolution, méritant un large relai : un individu lambda pouvait désormais toucher une audience de masse, mondiale, pendant 4 mois.

    (On pouvait tout à fait s’en scandaliser, crier au Spam massif… C’est un autre débat, dans lequel je ne suis pas entré. Sur le fond, je n’ai pas besoin d’un chef mondial du Net, je ne réclame pas un tel président.)

    C’est bien sur la base de cette (fausse) information que le buzz s’est fait, légitimement.

    Le service Veille de Facebook aurait pu prendre soin de corriger cette erreur, répandue partout pendant des semaines. A moins que Facebook n’ait pensé que ce buzz était une bonne publicité gratuite pour le public français…

    Maintenant, en prenant acte du fait que le gagnant ne peut pas directement utiliser facebook.com pour communiquer à tous les membres :

    imaginons que le buzz se soit répandu, et qu’effectivement, des millions d’utilisateurs dans le monde consultent, au moins une fois de temps en temps, la page FacebookPresident.com, pour lire ce que le "Président" a à dire (même si c’est dans l’intention de se moquer de lui) ?

    Vous ne trouveriez pas la nouvelle d’importance ?

    Il me semble qu’on fait souvent des Une pour parler d’événements à impact beaucoup plus restreint.

    Par le biais d’une application tierce parmi 11000 autres, comme vous dites, un inconnu du grand public a gagné une notoriété pas négligeable.
    Cette info en soi seule est importante, et mérite une autre analyse que le ricanement : elle montre la puissance du réseau pour modifier les voies traditionnelles d’accès à la notoriété et à la communication de masse. Avant de ricaner et de crier à la supercherie, on peut s’intéresser à la portée sociologique de ce bouleversement.

    "vous pouvez peut-être, maintenant que vous le savez, corriger justement cette phrase"

    C’est corrigé dans le nouvel article, publié hier, relayé également par Google News :
    http://axelkarakartal.blog.20minutes.fr/archive/2008/01/03/polemique-sur-l-election-du-president-de-facebook-arash-dera.html

    Maintenant, si Arash est malin, il va, non pas baisser la tête, mais utiliser ce buzz pour donner à la page FacebookPresident.com une véritable audience, et alors nous ne serons plus dans un épiphénomène. A lui de démontrer qu’il a quelque chose à dire… (Je ne le connais pas personnellement).

    (Pour l’iphone… J’ai un Palm LifeDrive depuis deux ans, je ne m’en sers jamais. Je ne peux pas concevoir Internet sans un grand écran et un vrai clavier.

    Je serai beaucoup plus intéressé par la révolution qu’apporteront les écrans souples, ou les PC portables ultra-ultra-légers qui ne nous quitteront plus. Internet sans un écran 15 pouces c’est invivable.)

  16. Axel Says:

    "je fais +10.000 visiteurs uniques/jour (les mauvais jours), je suis sûr que j’aurais au moins le même taux de participation mais aurais-je la même couverture?"

    Le travail n’est pas le même, pour faire de l’audience ou avoir de la notoriété médiatique.

    J’ai terminé le mois de décembre en étant 17e au classement des blogueurs par audience, de Blogbang/Publicis. Loin devant versac (87e) et loic le meur (88e).

    Sans compter les 413000 visiteurs uniques ce mois, de mon blog 20minutes, pas inscrit sur Blogbang.

    3 millions de visites pour mon blog Page2007 depuis son lancement.

    Mais je fuis les événements mondains, je ne parle pas aux journalistes, donc je n’ai pas la notoriété médiatique d’autres blogueurs qui font moins d’audience.
    Cette notoriété personnelle ne m’intéresse pas : "pour vivre heureux, vivons caché".
    L’audience m’intéresse pour ce qu’elle permet de faire, pas pour être reconnu dans la rue.

    Arash est dans une autre démarche. Il fait un travail de réseautage médiatique impressionnant, sur son image personnelle. L’écho n’est pas venu par hasard, sans raisons.

    On peut y voir une supercherie, ou au contraire un talent d’entregent et de communicant de sa part.

    J’ai pris cette élection au sérieux, non pas en voyant 9000 gus au compteur de votes sur le Widget, pour Arash. Mais en voyant la qualité des soutiens qu’il s’était constitués.

    Pour obtenir ces soutiens il ne suffit pas d’installer un Widget sur un blog à forte audience…

  17. Thomas Says:

    Axel,

    Ce qui me rassure dans ce que tu dis, c’est que tu ne te prétends pas journaliste. Eux ont le devoir (car oui, le métier et sa DEONTOLOGIE l’exigent) de vérifier les infos qu’ils relayent à leur public. On pourrait même pousser jusqu’à évoquer le rôle de contre-pouvoir que les médias sont censés jouer pour garantir le bon fonctionnement d’une démocratie, mais il semblerait que ce soit un débat du passé (hélas).
    Là ou par contre tu m’étonnes, c’est que tu as l’air de croire que le monsieur Aresh en question a fait son barouf médiatique en toute innocence. Je ne le connais pas certes, mais vu son historique il me parait évident que le gars n’est pas idiot et avait parfaitement planifié son coup de pub (on n’envoit pas un communiqué à toutes ces rédactions par hasard). Il a donc sinon menti, du moins grandement exagéré en toute connaissance de cause. Toi, qui à ce que je comprends t’es fait embarquer aussi, tu a l’air de trouver ça normal, sous prétextes de compétences de communication et de soutiens crédibles. Il me semble que devrais être furieux de t’être fait embobiner, au lieu de continuer à assumer fièrement d’avoir diffusé une info quasi-bidonnée dont le seul mérite est d’avoir mis en lumière le manque de professionalisme grandissant des journalistes, surtout sur le web.

  18. laurent Says:

    J’ai vu passer cette histoire d’élection en filigrane et j’apprends donc que c’est plus que totalement bidon. Décidément, le web s’épuise en vrai-fausses infos. Bravo pour la clairvoyance de la maman.

  19. Axel Says:

    @ Thomas

    Tu soulèves une vraie question.

    Est-ce que Arash et les soutiens politiques qui ont organisé le buzz autour de lui, savaient que c’était bidon, voulaient juste faire un tour de piste médiatique ?

    Sérieusement, je ne pense pas. Le retour de baton aurait été trop violent.

    Comment penser qu’Arash aurait, délibéremment, raconté des conneries sur les plateaux télé, sans craindre que Facebook pourrait démentir aussitôt, le ridiculisant ?

    Je suis peut-être naif mais ça me semble gros.

    Je crois qu’ils se sont imaginés que l’impact médiatique interne à Facebook serait suffisamment fort pour que ce "président mondial" ait effectivement un réel pouvoir d’influence.

    Edouard Fillias fait la confusion, sur son blog, le 1er novembre, entre le contrôle de la page d’accueil du site de l’application, et le contrôle de la page d’accueil du site Facebook. :

    "En effet, le Président de Facebook, une fois élu, disposera de la page d’accueil du site et pourra faire passer ses messages"

    "en filigrane, le contrôle du 7ème site le plus lu sur le net"

    Je pense que cette confusion est sincère chez lui (par les échos divers que j’ai eus), même si par ailleurs le bonhomme Fillias n’est pas toujours fiable, j’en ai fait l’expérience.

    Je les crois innocents sur ce coup, mais ce n’est pas forcément une qualité. En politique il vaut mieux être bien informé qu’innocent.


  20. MAJ 04/01/08: dernier épisode, les précisions de la société ClutterMe à l’origine de l’application utilisée pour l’opération. Infos recueillies toujours par Estelle Dumout (ZDNet).
    http://www.zdnet.fr/blogs/2008/01/04/election-du-president-de-facebook-abrupt-retour-a-la-realite/

  21. Axel Says:

    A noter que le site FacebookPresident.com a modifié sa page d’accueil.

    Il est désormais noté :

    " President of a Facebook Application: Arash Derambarsh

    This site is not affiliated with Facebook Inc."

    Alors qu’au soir du vote il était noté :

    "Facebook President : Arash Derambarsh"

  22. François Guillot Says:

    Fin de l’histoire ? J’aimerais beaucoup mais j’ai du mal à en croire mes yeux quand je lis ça : http://www.challenges.fr/recherche/20080110.CHAP1023039/prsident_du_monde__ce_nest_quun_dbut_.html

  23. François Guillot Says:

    PS j’ai bien vu que c’était du second degré mais à ce niveau de subtilité ça me semble dangereux…


  24. [...] un des plus gros sites de news/blogs américains : Huffingtonpost. Les petits francais : Gonzague, Ecosphere, Kelblog … bref tout le monde [...]

  25. gilles Says:

    Bonsoir,

    Chez moi toute les semaines, a lieu l’élection du Kiki descend les poubelles. Le mandat est d’une semaine renouvelable à souhait et n’est pas cumulable avec le mandat Kiki promène le chien.

    Et cette semaine j’ai gagné le concours pour la 3ème fois consécutive. Je soupçonne que le chien a été acheté par ma femme avec des parts suplémentaires de Ronron goût marée grand large. Je pense que je vais renverser du poivre dans le ronron histoire que le chien change son vote.

    C’est un peu ce à quoi m’a fait penser “l’épisode” Derambarsh.
    Pas vous ?

  26. Erick D Says:

    Zataz en remet une couche avec une info lourde de signification:
    http://www.zataz.com/news/16250/le-faux-president-de-FaceBook-Arash-Derambarsh-a-oublie-de-preciser-qu_il-connait-un-etrange-internaute-en-prison-en-Cote-d_Ivoire.html

    le type qui a photographié le vrai-faux président est réputé pour être un mec très "douteux":
    http://www.confidentiel.net/article.php3?id_article=281

    la boucle est bouclée?


  27. Je suis au courant Erick.
    Ca n’a pas echappé d’ailleurs à tous ceux qui ont un minimum d’ancienneté (et de mémoire en matière de mythomanie) sur le secteur du net.

  28. Marie Says:

    Suis jeune et ne me sens pas nivelée par le bas. C’est grave doc?
    L’emballement qui a suivi la campagne de com de Derambarsh a trouvé un écho dans les médias, peut-être parce que’ils se sont sentis paniqués face à une info pure web ("aglagla le web c’est chelou, Martine, diffuse, pour une fois que la France est première kek’part, alors là bon un président c’est fort de café").
    En tout cas c’était drôle. Bon, j’aimerais développer mais j’ai atelier gomettes dans 5 minutes, après la récré.
    PS: Emmanuel, tu lui as mis la pâté chez jmm, cooool (ils disent ça les jeunes).


  29. [...] : Je passe la parole à ma maman qui pour la seconde fois trouve les mots justes (et au passage, après 30 ans d’Europe 1 s’informe sur LePost.fr [...]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: