VOD: le fantasme du financement par la pub

janvier 15, 2008

A voir cette entretien video de ZDNet.fr avec Frédéric Pie, P-DG de Vodeo.tv (désolé ça date du 9 janvier mais je réagis avec un peu de retard pour cause d’occupations alternatives et inutilement chronophages). Comme le titre l’indique Frederic Pie partage quelques réflexions intéressantes sur le modèle économique de la video en ligne, en particulier l’impossibilité de financer sérieusement la production et la distribution de programmes video par la seule publicité. L’approche de Vodeo est basée sur le payant et l’audience hyper qualifiée ce qui paraît presque incongru après une année passée les yeux rivés sur Youtube/Dailymotion.

Beaucoup y découvrirons un raisonnement rarement exposé en public qui explique que la durée des programmes qu’on peut raisonnablement produire et monétiser exclusivement par la publicité ne dépasse pas, en moyenne, une durée de 13 mn:

"On est dans un monde d’emiettement de l’audience. [...] La matiere video coute très cher à produire. [...] Avec la seule publicité pour arriver au point mort avec Vodeo il me faudrait entre 8 et 9 millions de visiteurs uniques. La publicité, oui pour des courts formats. La plupart des grands portails ne sont pas capable de monétiser un film de plus de 13 minutes. [...] On commence à rémunérer des formats de 26 mn aux USA sur MSN." La pub permet éventuellement de baisser le coût des programmes.

frederic-pie-vodeo.gifPreuve que la sampiternelle fatalité des videos à durée courte correspond moins à une demande réelle des lecteurs qu’à une contrainte économique propre à la gratuité. Logique mais on l’aborde rarement de façon aussi frontale. Conclusion par raisonnement inverse: la monétisation des programmes longs passe par la VOD (Video à la demande) pour encore longtemps.

About these ads

9 Responses to “VOD: le fantasme du financement par la pub”

  1. cedric N. Says:

    Bonsoir emmanuel,
    Bravo pour l’intervention sur Direct8. Le plus dingue dans l’histoire c’est de retrouver le Président "plouc plouc" dans l’émission qui suivait celle de Morandini : hallucinant !
    Merci d’avoir tenu bon devant ce loustique, ça m’a fait du bien !… (il m’a fait penser à un certain "concombre masqué" expert sécurité qui faisait du bruit dans les années 2000 sur le réseau…

    Pour ce qui est du financement de la VOD on y reviendra plus tard ! ;o)

    A++
    céd


  2. oui je ne suis pas dupe que ce spectacle un peu navrant est aussi un commerce pour d’autres… Pour le concombre tu ne crois pas si bien dire, il y a d’autres figures de la mythosphère qui ne sont pas loin de cette affaire. Mais restons-en là.

  3. cedric N. Says:

    Revenons à la question du financement de la VOD. En complément de ton billet, S.Jobs a fait plusieurs annonces lors de son keynote :
    iTunes : 4 milliards de titres vendu, 7 millions de films et 150.000 show tv (mais je ne sais pas depuis quand).
    Et il annonce un service de location à la demande : 30 jours pour regarder, 24 heures pour terminer. 2,99$ le film et 3,99$ la nouveauté.
    Le marché commence à se structurer.

  4. Thibault Says:

    Bonjour,

    sujet passionant ! Pour compléter le propos, je serais interressé par visionner l’interview diffusé sur ZDnet. Pourrais je avoir le lien (celui de l’article renvoit vers une photo et non sur l’article)
    Merci d’avance

    Thibault


  5. Je suis d’accord sur le fait que les vidéos longues devront être payante d’ici peu.

  6. jff Says:

    Payer pour quoi ?
    En tous cas, la tranche de rire que provoque le "débat" avec Arash Derambarsh… vaut son pesant de tic-tac…

    Personnellement, j’adhère à la philosophie de Pie qui est de dire que l’info (texte ou video) a une valeur et que cette valeur peut déclancher un acte d’achat. Cette idée repose sur notre bon vieu marketing et sa segmentation ;)


  7. Oui, c’est vrai, les formats longs ne pourront pas être monétisés autrement sur Internet que par une contribution financière directe du consommateur. Et cela pourra être un paiement pour un ou quelques usages, et pas forcément pour un usage illimité, car on ne regarde pas un film plus de 4 ou 5 fois, sauf exceptions comme les films pour enfants que les mômes se repassent quasiment "en boucle".

    L’enjeu est maintenant de faire croître le marché de la VOD, qui a été estimé à 30 M€ en 2007 en France, ce qui est assez peu.

    Pour cela, il faut déjà travailler sur la richesse de l’offre, la largeur et la profondeur des catalogues : à cet égard, ce que fait VODEO dans le domaine du documentaire, ou Univers Ciné dans le domaine du film indépendant est remarquable.

    Il faut aussi élargir le marché en terme de consommateurs potentiels et effectifs : aujourd’hui, les technologies utilisées par les plateformes de VOD limitent ce marché à 20 ou 25% seulement des abonnés Internet, à savoir ceux qui disposent d’un débit suffisamment élevé pour supporter une diffusion en streaming. Avec l’arrivée de la HD ce point devient encore plus crucial, et à mon sens on n’échappera pas à la généralisation de technologies de type peer-to-peer pour acheminer des contenus volumineux aux consommateurs, à moindre coût.


  8. Oui, on fidélise sur des programmes courts de qualité mais gratuits et on monétise par la vente de programmes longs payants.
    C’est ce que fait notamment National Geographic, avec ses podcasts vidéos : une vidéo de 3 min suivie d’un teasing sur un produit ou un service.
    D’ailleurs, ce modèle s’applique aussi à d’autres biens culturels comme les livres et la musique.
    Par contre, ce modèle suppose des outils de recherche puissants pour faire se rencontrer l’offre et la demande, dans cet nébuleuse hyper segmentée.
    Il faut aussi développé le micropaiement (pas encore idéal)
    Et au fait, qu’est ce que c’est que ce "cocombre masqué" ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: