Papier et Web: comparaison des revenus de la presse US

mars 30, 2008

Rien de tel qu’un graphique pour apprécier la tendance du moment. Trouvé sur The Long Tail à partir des données de la NAA avec lesquelles vous pouvez fabriquer vos propres graphs, voici les chiffres d’affaire publicitaires des journaux US depuis 25 ans. Pour ceux qui trouvent qu’il y a encore de la marge ci-dessous vous trouverez la même courbe calculée hors inflation pour la presse papier: on voit que 2007 constitue un retour à la situation de 1982…

newspapers-web-revenue-usa2.jpg

print-revenue-usa.jpg

(note : Revenue = Chiffre d’affaire)

> A lire aussi, l’excellent article de Benoit Raphael sur la « mort des journaux« 

About these ads

6 Responses to “Papier et Web: comparaison des revenus de la presse US”

  1. TVnomics Says:

    la donnée Total Paid Circulation est à noter également : 15 ans de baisse continue


  2. Je suis frappé par la faiblesse des revenus web face aux revenus papier.

    Or selon http://irrealtv.blogspot.com/2008/03/newspapers-over-precipice.html il y eu en décembre dernier 63 millions VU pour les sites de presse US comparé à 133 millions pour google.

    A 1er vue j’ai l’impression que google en tiré plus que 2 fois les $ des sites de presse.

    Je me demande si les journaux américains savent extraire autant de revenu de leurs visiteurs uniques que les pure player comme google ou yahoo.

    Une question de durée de visite ? De métiers à apprendre ? D’engagement avec les communautés ?
    Quelque chose à creuser il me semble. Il faudrai avoir plus de chiffres.


  3. Le résultat est plutot conforme à ce que l’on sait déjà à savoir que très peu de sites de presse atteignent 10% des revenus de leur activité papier.

    Attention tout de même il s’agit ici des revenus des groupes de presse traditionnels, on ne compte pas les revenus du web en général, en particulier des pure players. Le point c’est que justemen tle marché de la pub en ligne échappe très largement aux médias traditionnels

  4. Samir Says:

    Jean-Baptiste … au contraire les revenus Web ne sont pas plus faibles que ceux tirés du papier si tu vois bien le marron clair du 1er graphique.

  5. Samir Says:

    Je retire ce que j’ai dit … en lisant les données publiées je viens de m’apercevoir que les revenus online sont 14 fois inférieurs à ceux tirés du papier !!!


  6. [...] Je ne peux pas vraiment blâmer certains de mes ex-confrères pour leur incompétence, qu’ils travaillent pour la presse écrite, télé, radio ou en ligne : l’immense majorité des journalistes, y compris les plus talentueux, sont payés avec un lance-pierre des salaires qui provoquerait des ricanements chez les jeunes fraichement diplômés d’une grande école. Rien d’étonnant donc à ce que l’exigence des rédactions en matière de professionnalisme continue à baisser en même temps que leurs revenus. [...]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :