Les médias et leur nouvel écosystème

Olivier signale très justement un des meilleurs articles que j’ai eu l’occasion de lire sur le nouvel ecosystème des médias. Publié dans le Nieman Report, publication de référence sur le journalisme de l’université de Harvard, il est intitulé « The future is Here, but do the news Media companies see it« . Il s’agit d’une synthèse brillante sur l’économie des médias en ligne, on pourrait dire leur nouvelle économie c’est à dire comment les médias en ligne doivent se nourrir de l’ensemble des interactions avec les communautés de lecteurs, lesquels deviennent diffuseurs, contributeurs, commentateurs, témoins, sources d’informations enfin.  

On y parle de collaboration, de passion, de journaliste citoyen (sans démagogie), nouveaux contenus et réseaux de diffusion, un point qui m’intéresse tout particulièrement. Il décrit enfin comment pourraient se structurer les médias numériques du futur en terme d’interaction et y gagner les clés de leur modèle économique tout en capitalisant sur une fidélisation. En fait c’est peut être cela la définition économique des nouveaux médias: ils capitalisent sur la relation et l’échange avec leur audience. Rien de nouveau en apparence et pourtant tout est bouleversé par la prise de parole autonome de cette audience. Brillante synthèse vraiment, dont je partage chaque élément de réflexion. Je reproduis ci-dessous quelques illustrations graphiques qui synthétisent l’essentiel du propos (cliquez dessus pour elargir):

Présentation de l’écosystème des médias: 

 Ecosysteme des medias en ligne

 Vecteurs de diffusion et nouvel environnement (les différents âges)

Nouvel environnement des médias

 

Vers le social media

 social media