Stephen Colbert ridiculise Bush, le silence des medias cassé par la blogosphère

Curieuse histoire que je découvre au hasard des mots clés dans les statistiques des moteurs de recherche littéralement envahis par les requêtes "Colbert", j'ai cru un instant que le monde entier s'intéressait à l'histoire de France… La blogosphère américaine semble avoir donné une seconde vie à une prestation de l'humoriste Stephen Colbert qui a littéralement ridiculisé Georges Bush lors du dîner annuel de l'association des correspondants de presse de la Maison Blanche. Une séquence diffusée sur C-Span et passée sous silence des principaux medias, certains ayant été choqués.

stephen colbert.jpg

Pour en savoir plus lire l'article sur Cyberpresse  "L'humoriste Colbert sème la zizanie à Washington"
Ne pas rater la video complete sur Google Video (ne pas rater les mines des spectateurs..)

Mesure d’audience des blogs: le cas BoingBoing

MAJ Aout 2006: de nouvelles données concernant Boing Boing ont été publiées et peuvent remettre en cause l’analyse ci-dessous (à confirmer) 

Je découvre un peu par hasard une initiative louable du blog Boingboing.net qui donne accès à ses statistiques de trafic. Boingboing.net, comme beaucoup le savent, fait partie des indétronables blogs les plus populaires du top 100 de Technorati où il occupe la deuxième place. Pour un utilisateur non averti Boingboing est un blog qui semble disposer d’une audience mensuelle de 2,5 M de visiteurs uniques pour 26 M de pages vues et 10 M de visites. Impressionnant même si bizarrement je m’attendais à beaucoup plus au regard du classement de Technorati.

web_analytics.jpgDes stats erronées
Seulement en y regardant de plus près j’ai été surpris de découvrir qu’en réalité les statistiques étaient totalement faussées par l’absence d’un rigoureux filtrage des données. Un problème qui n’est pas anodin car après plusieurs années passées à auditer précisément les stats des sites de CNET j’ai rapidement découvert que la plupart des sites ne disposant pas de mesures par des outils certifiés ont une vision totalement surévaluée de leur audience (de bonne foi le plus souvent). Beaucoup sont surpris, par exemple à l’occasion d’un rachat de leur site, de découvrir que leur audience réelle est parfois inférieure de 50% ou plus de celle qu’ils mesuraient auparavant. C’est exactement ce que je constate en me plongeant dans celles de BoingBoing.

Pour faire court on y voit par exemple que les “pages” prennent en compte de nombreux fichiers XML correspondant aux flux RSS ce qui conduit en fait à mesurer des “hits” ou des requêtes des agrégateurs et autres serveurs feedbureurs. Parmi les visiteurs uniques on compte une trés large proportion de spiders, moteurs ou de serveurs de flux justement (voir par exemple la premiere adresse IP 65.169.109.22 qui correspond à un serveur de liens sponsorisés et qui génére à elle seule de supposées centaines de milliers de “pages”, en fait des hits). Les données des moteurs sont assez propres ainsi que celles des referers où l’on découvre que Netvibes est le 3eme site apportant du trafic derrère Digg.com et Bloglines.

Un trafic surévalué de 70%!
D’après mes estimations, je vous passe les détails mais faites l’évaluation vous mêmes en nettoyant les stats, Boingboing dispose en réalité d’un trafic compris entre 6 et 10 millions de pages vues . La correction est moindre sur les visiteurs uniques puisque le nombre d’IP comptées abusivement est limité contrairement aux pages vues qu’elles semblent générer. Mais comme ces visiteurs ne sont pas dédupliqués au mois on peut supposer ici aussi une correction sévère que je ne peux estimer. Bref le trafic généré est surévalué de près de 70% ! Des données indirectement confirmées par le rapport de la régie publicitaire Adbrite qui estime publiquement le trafic de Boingboing à plus de 200 000 pages par jours et 100 000 visiteurs uniques. On note au passage le taux de conversion sur les pubs particulièrement médiocre selon la notation même de la régie! Un cpc entre 0.05 $ et 1,49 $ selon le format publicitaire. L’emplacement publicitaire est par ailleurs facturé 300 $ par semaine soit un cpm max (si vous avez suivi) autour de 0.20 $ ! Une misère, on comprend pourquoi il faut charger la pages d’espaces pubs…

Je dois dire que même si ce type d’audience est tout à fait respectable je suis assez stupéfait de les découvrir aussi basses pour un site supposé de renommée internationale. Je me trompe peut-être mais je doute d’être très loin de la vérité sur ces chiffres. Preuve que ceux qui comparent sans cesse les audiences des blogs avec les medias traditionnels sans se préoccuper de la fiabilité des outils de mesure devraient rester très prudents. Ce qui me conduit à ce petit conseil pour tout ceux qui veulent professionnaliser leur activité éditoriale, qu’il s’agisse d’un blog ou non, choisissez un outil de mesure certifié (en priorité ceux labelisés par l’OJD), la plupart proposent une option gratuite pour disposer au minimum de données agrégées propres même si j’ai déjà eu l’occasion d’en souligner la limite et les défauts.

Précision: les données de Boingboing.net sont bien accessibles publiquement par choix de l’éditeur, enjoy !