Pourquoi la fréquence de publication d’un blog n’importe plus

Eric Kintz est un des VP marketing de Hewlett-Packard, il aborde de façon originale la question de la notoriété des blogs en minimisant l’impact de la fréquence de publication. Il est en effet communément admis que seuls les blogs bénéficiant d’un rythme de publication effréné peuvent prétendre à la notoriété et une large audience. Je ne suis pas très convaincu par la démonstration même si je reconnais bien volontiers que la notoriété n’est certainement pas une affaire de simple mécanique. Il se trouve que je pense que les voies de Google sont pénétrables…

Les 10 arguments (lire le détail aussi sur marketingProfs)
#1- Traffic is generated by participating in the community; not daily posting
#2 – Traffic is irrelevant to your blog’s success anyway
#3- Loyal readers coming back daily to check your posts is so web 1.0
#4 – Frequent posting is actually starting to have a negative impact on loyalty
#5: Frequent posting keeps key senior executives and thought leaders out of the blogosphere (j’aime bien celui là …)
#6: Frequent posting drives poor content quality
#7: Frequent posting threatens the credibility of the blogosphere
#8 – Frequent posting will push corporate bloggers into the hands of PR agencies
#9 – Frequent posting creates the equivalent of a blogging landfill
#10 – I love my family too much

Publicités