Et hop ! Les Echos sur Netvibes

J’évite en général de causer du boulot ici mais cette fois je fais une exception, ça permet de conforter la règle… Les Echos (que j’ai rejoint en juin dernier) est le premier quotidien à s’associer officiellement avec Netvibes.com pour promouvoir un module complet d’informations financières. Il ne s’agit pas de fournir un simple flux RSS, ceux des Echos figurent depuis le début sur Netvibes, mais d’offrir conformément à l’esprit de Netvibes un vrai service à valeur ajoutée. La promotion par et avec le contenu, j’en parlais récemment, et bien on le fait.

echos-netvibes-mini.gifLe principe c’est un module qui permet de consulter les cotations boursières, lire les comptes rendus de séance mis à jour plusieurs fois du matin au soir, surveiller les indices (j’aime bien celui du pétrole en ce moment…), lire les derniers articles (là l’article est parfois payant), les conseils … etc. Bref un tableau de bord miniature à surveiller du coin de l’oeil.  Le principe c’est aussi d’être là où son lecteur se trouve. S’il utilise Netvibes il y trouvera son quotidien économique. En quelques mois il ne fait aucun doute que Netvibes est devenu, en France, la principale plateforme de consultation des flux RSS. J’en suis persuadé c’est aussi l’occasion de coller à de nouveaux usages et d’aller chercher un nouveau lectorat, pas forcément enclin au départ à acheter un quotidien. Netvibes n’est pas seulement un agrégateur de flux RSS c’est aussi l’embryon d’un bureau virtuel. 80% de l’audience d’un site de presse quotidienne se fait la journée, au bureau, sur l’écran du PC. L’idée c’est d’être sur cet écran, à un clic de souris, prêt à l’emploi.

En ce moment le module est proposé à tous les nouveaux utilisateurs de Netvibes, ils peuvent le conserver, le supprimer, à nous de convaincre. L’accord porte sur la promotion de ce module. Si vous voulez voir ce que ça donne cliquez sur le bouton ci-dessous …

add2netvibes.gif
> en savoir plus et mode d’emploi

Il y a autre chose que j’aime bien dans cette histoire, c’est son déroulé. Pliée en moins de trois semaines. L’auteur du module: Ben, un jeune développeur talentueux qui enquille les modules Netvibes comme des dragées.  J’utilise depuis plusieurs mois son module de webradios, un samedi soir fin juin je tombe par hasard sur son module financier, je le contacte par mail et voilà… A ce jour je ne l’ai toujours pas rencontré! C’est aussi pour ça que j’aime ce métier et que j’ai l’absolue certitude que notre industrie de presse a tout à gagner du numérique.

Côté montage et modèle économique, les cinq derniers jours ont été l’occasion de comprendre le modèle de Netvibes avec Tariq et Freddy. Je ne partage pas l’avis de Tariq sur la « fin du modèle publicitaire », du moins pas en ce qui concerne les médias d’information (ceux qui la produisent), mais je conviens qu’il s’applique bien à Netvibes. Je n’en dirai pas plus pour l’instant, il tient la route et c’est déjà bien d’en être le beta testeur. En fait je pense que les modèles ne sont pas contradictoires nous sommes simplement en train de recréer, à tâtons, la chaîne de valeur de la distribution, chaque intermédiaire pouvant monétiser sa valeur ajoutée de façon différente. Je sais que beaucoup s’interrogent là dessus mais Netvibes devrait communiquer très bientôt sur le sujet. Donc … motus et NDA!  Pour ma part je jugerai sur les performances et les résultats.

Salutations au passage aux équipes de Netvibes, il paraît qu’il fait chaud dans leur 30 m² …