Video en ligne: l’exemple de Vpod.tv

Mon dernier billet sur les déclarations de Calacanis est en train de battre tous les records d’audience de ce blog, preuve de l’intérêt croissant autour de la question des modèles économiques de la video en ligne. J’en profite pour signaler un entretien passionnant sur le même sujet: Jean-Michel Billaut interroge Rodrigo Sepúlveda Schulz fondateur de Vpod.tv, une plateforme de video en ligne qui tente de jouer l’alternative à Dailymotion et au modèle de YouTube. Rodrigo analyse de façon décontractée mais très professionnelle la réalité économique du marché de la video en ligne.

En particulier il confirme les contraintes qualitatives pour espérer séduire les annonceurs et comme beaucoup d’observateurs rappelle le caractère illicite (rapport au copyright) de nombreuses videos en ligne figurant sur YouTube. Une façon de dire que seule une fraction des videos en ligne de YouTube sont effectivement monétisable dans de bonnes conditions et cette fraction n’est pas forcément celle qui génère le plus d’audience. Il rappelle aussi que le débat sur la présence de la publicité sur la video n’est pas un problème car il est plutôt accepté par les utilisateurs. A un détail près, fondamental à mon avis, qu’il change le métier de l’hébergeur de video qui ne peut plus prétendre être un opérateur technique mais deviens un média exploitant du contenu. Une paille, qui explique que certaines plateformes comme MySpace ont du indiquer discrètement dans leurs conditions générales d’utilisation que les usagers leur cédaient les droits d’exploitation des contenus…

Par ailleurs Rodrigo expose le modèle de Vpod.tv, gratuit avec publicité pour les particuliers, payant sans pub pour les entreprises. Il annonce un système permettant de qualifier les contenus videos afin de permettre une publicité ciblée … et des CPM élevés. Les revenus publicitaires seront partagés avec les producteurs et les éventuels rediffuseurs.

billaut-rodrigo-vpodtv.gif

Lire aussi les commentaires qui précisent certains points concernant le modèle économique

> Lu via 2803.com