Etude Ipsos sur l’influence des blogs: le bide…

Le genre de chose qui me met hors de moi. Alors que le marché a besoin d’études fiables et rigoureuses sur l’impact du web et des medias sur la consommation, on assiste encore à une marmelade honteuse d’analyses et de chiffres. Pire on détourne le sens des questions pour orienter l’interprétation. Classique direz vous, certes mais cela confine parfois au grotesque au point de ruiner ce qui aurait pu être un début de reconnaissance du phénomène des blogs.

Je veux parler de la dernière étude Ipsos sur les blogs . Une étude qui aurait pu être simple et anodine, mais non, ca ne semble pas suffire. Qu’on en juge sur la présentation (via Loïc). Quand on lit les questions cela semble couler de source. 90% des internautes français ont entendu parler des blogs, un peu plus de 50% ailleurs en Europe. D’accord. En tout 70% des internautes ont entendu parler des blogs (en clair ils ont entendu le mot « blog). Formidable.   20% des internautes ont déjà lu un blog. Euh… Donc pour les 50% restant c’est juste un mot! Premier bide.

Ensuite le dérapage commence…

60% des internautes français (?) font confiance surtout à la presse écrite (ce qui confirme d’ailleurs les études de l’OPA). D’accord. 25% des internautes européens (dont 35% des français) font confiance aux blogs pour aider dans leur choix. Super sauf que seuls 27% des français en ont lu donc 8% font confiance sans en avoir lu!. Gloups! 

« A l’inverse, la moitié des internautes sont plus enclins à acheter s’ils lisent des commentaires positifs sur les blogs ». STOP ! Maintenant lisons le véritable intitulé de la question:

En français > Q % de d’accord : je serai plus enclin à acheter un produit ou un service si je lisais un commentaire positif sur ce produit ou service par d’autres consommateurs ou particuliers sur internet. Bizarre il n’est pas question de blog! Ce que Gilles a d’ailleurs noté!
En anglais > More than half (52%) of Europeans polled said that they were more likely to purchase a product if they had read positive comments from private individuals on the internet. Pas question de blog de toute évidence dans la version anglaise non plus.

On continue…

En français> 39 million d’internautes Européens n’ont pas acheté un produit ou un service à cause des commentaires d’autres consommateurs sur les blogs
En anglais > Nearly 40 million Europeans have not bought something after reading comments posted online
Bizarre seule la version française mentionne les « blogs »!

Arretons le massacre, vous l’avez compris ce dont il est question ici c’est de l’influence des commentaires de lecteurs et plus généralement de l’UGC (User generated Content,  contenu des utilisateurs) sur les intentions d’achat, nullement des blogs en particulier.
L’influence des avis des consommateurs est connue depuis longtemps, c’est même la base des premières études d’impact du web. Alors pourquoi tricher et tenter de faire croire que blog = UGC? Sinon pour masquer l’évidence: le concept de blog est encore parfaitement confus pour une large majorité du grand public. Que le contenu des blogs est bien trop diversifié pour qu’il en émerge une opinion commune et une vision cohérente.

En clair la véritable conclusion de cette étude (dont je n’ai lu que les éléments rendus publics) est un désaveu total et complet de l’influence des blogs comme espace de publication cohérent, structuré. En un mot: un gâchi, un gâchi stupide. Soyons clair, ce qui est stupide ce n’est pas de vouloir évaluer l’influence, la richesse du phénomène des blogs. C’est la manipulation permanente qui consiste au nom d’intérêts économiques médiocres à vouloir démontrer une improbable concurrence entre blogs et medias professionnels. Ceci alors que les données même de cette éude prouvent précisément le contraire: les succès des blogs est réel, mais les contours de la blogosphère sont bien trop flous et les contenus hétérogènes pour être une alternative économique crédible à l’univers des medias professionnels en matière de stratégie publicitaire.

Point barre, messieurs les analystes …

(Pas besoin de vous rappeler la précédente piteuse tentative du concurrent Edelman qui fait désormais office de cas d’école en matière de suppositoire blogophile)

Mise à jour 17/11/06: l’auteur de la présentation m’a répondu sur ZDNet.fr … 

Mise à jour 18/11/06: j’oubliais le meilleur, Ipsos affirmait en juillet dernier que 18% des internautes français avaient créé un blog. Dans cette étude ils ne sont plus que 7% (et encore c’est le record d’Europe avec une moyenne à 3%) . Cette chute est inquiétante vous ne trouvez pas? Et 7 % ont contribué à un blog ce qui implique que 93% des internautes n’ont jamais participé à un blog.
Superbe. 
Bon j’arrête…