Prédictions 2007: vers la normalisation du web

C’est le temps des voeux et des prédictions risquées, peu importe qu’elles se réalisent ou non. Certaines ont retenu mon attention: chez John Battelle, chez Scott Karp.

Allons-y pour ma part :

Google subira une sévère correction en bourse: malgré les records de 2006, deux grosses alertes en février et décembre ont montré que le marché réagissait brutalement à toute information confirmant la saturation du marché des mots clés. Hors de la recherche Google n’a pas convaincu, en l’absence de perpectives de croissance le soufflet devra retomber, ceci indépendamment des bons résultats économiques.   

Dilution et marginalisation médiatique des blogs: les médias de masse s’intéressent enfin aux blogs, donc c’est le début de la fin. Il ne s’agit pas d’une disparition bien entendu mais d’un retour à la normale, les blogs redeviennent aux yeux de tous un espace de publication commun. Leur intérêt médiatique s’estompera et en même temps ils s’intégreront aux différents espaces économiques traditionnels: presse en ligne, clubs, forums, espaces communautaires. Tant mieux ça dispensera Ipsos de perdre son temps.

Redistribution sur le marché de la pub: bon là je me risque un peu mais disons qu’il faudra bien une rupture au niveau des prix. Trop de nouveaux sites, de pages vues pour des budgets qui ne suivent pas malgré une croissance phénoménale. Surtout il faudra choisir et segmenter pour définir les sites à forts CPM et les machines communautaires à générer de la pages vues à faible CPM. Si le marché ne parvient pas à s’autoréguler ce sera le krach…

Redécouverte des vertus du payant: corollaire de l’effet ci-dessus, pas assez de pub pour trop de monde, la survie passera par la diversification des revenus. La bourse ou le marché sanctionneront les projets dépendant des seuls revenus publicitaires qui deviendront comme des bombes à retardement.   Du coup chacun ira de son espace premium, sa lettre confidentielle, ses boutiques.

L’identité 2.0 en question: début de la paranoïa générale à mesure que l’on réalise que le web 2.0 est basé sur l’exploitation des données personnelles, lesquelles echappent au contrôle des usagers. Arrivée de nouveaux outils pour rétablir ce contrôle. Début de la pression pour une législation transnationale.

Popularisation de la VOD: mise à disposition des principaux programmes TV en téléchargement essentiellement à titre promotionnel. Pas vraiment de retour sur investissement à moyen terme mais développement des nouveaux usages sur nouveaux supports de distribution …

Suite …

Pub : début de l’épopée du ciblage comportemental, qui atteindra son apogée en 2008.  Avec le projet Panama, Yahoo inaugure l’industrialisation de ces technologies permettant de cibler la publicité par rapport aux actions de l’internaute hors de toute contextualité. A base de cookies bien enrichis par les services web 2.0 qui conduisent l’internautes à exprimer ses désirs, le ciblage comportemental vise in fine à optimiser les CPM et valoriser l’ensemble de la navigation de l’internaute et les données recueillies sur lui. Il est encore trop tôt pour savoir si tout ça n’accouchera pas d’une jolie usine à gaz trop couteuse pour soutenir le ROI.

Liste non exhaustive, je la complèterai au besoin …