Yahoo: « be evil »?

Curieux, curieux cette demande de brevet déposée par Yahoo et qui désigne assez clairement l’ensemble des briques technologiques permettant de réaliser des pages personnalisables à base d’informations mises à jour en temps réel. Même si Yahoo est un des précurseurs du web 2.0 et compte parmi les acteurs les plus avancés pour la monétisation des contenus communautaires, la démarche est pour le moins tardive et peut, pour tout dire apparaître comme hostile face aux Netvibes, Webwag, Page Flakes, Live.com qui pullulent…
> Lire le détail du brevet ici
> Les commentaires sur CrunchGear