Résultats avant 20h: on a oublié les agrégateurs…

Alors que s’installe le blackout pré-électoral, que le 20Minutes et Le Monde informent leurs blogueurs des consignes de silence il semble qu’on ait oublié un petit détail dans le dispositif. rappellons les règles: pas de mention ni de liens vers des sondages ou des estimations de votes avant la fermeture des bureaux de vote. Je passe sur la petite polémique misérable qui s’est ensuivi, la presse pointant du doigts les blogueurs (alors que Morandini et Birenbaum ne sont pas vraiment des pékins moyens mais plutôt des professionnels) tandis qu’un  petit frisson de désobéissance secoue les plus énervés.

Bref chacun est prévenu et au fond ça ne changera pas grand chose, l’info fera juste le bonheur des medias francophones suisses et belges. Le problème c’est que les medias francophones sont référencés sur les agrégateurs de news au même titre que les medias français ce qui laisse espérer un sacré méli mélo juridique en matière d’usage des liens…

La preuve, devinez ce qu’on trouve sur Google News samedi soir (cliquez sur l’image pour agrandir)…

google-news-elections.jpg 

About these ads
Résultats avant 20h: on a oublié les agrégateurs…

9 réflexions sur “Résultats avant 20h: on a oublié les agrégateurs…

  1. En direct du Royaume… la curiosité gauloise a fait voler en éclats les serveurs web des fleurons de la presse belge francophone… Le Soir, La Libre, La DH tous au tapis.

    Seuls les portails et les sites flamands survivent, les blogs parlant de politique connaissent un pic d’audience de 100% minimum.

    Ca va être encore plus sauvage dans 15 jours ;)

  2. jff dit :

    Quand on dit au tapis…c’est profondément enfoncés, pendans quelques heures, il fallait faire la queue devant les serveurs ;) Il m’a fallut moins de temps pour voter que pour obtenir une réponse de la Libre ;)

  3. […] Cela pose d’intéressantes questions… Qui est l’éditeur et qui est l’auteur ? Qui est responsable ? Dans une organisation traditionnelle, facile : on attaque l’éditeur et parfois l’auteur (en cas d’injure et de diffamation). Puis, les deux se serrent les coudes (l’éditeur paie les frais d’avocats de l’auteur). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s