Le monopole de Google en question

Quelque chose me dit que le débat ne fait que commencer. Microsoft et ATT se sont opposés au rachat de Doubleclick par Google, situation plutôt paradoxale mais qui a conduit cette semaine à une audition devant une commission du Sénat US pour évaluer la question. Deux thèses s’affrontent: le rachat crée une situation monopolistique pouvant conduire à des manipulations des prix du marché (au détriment des annonceurs), côté Google on fait valoir l’ouverture du marché à de nouveaux acteurs, type PME, auparavant exclu du marché publicitaire.

 Il fallait s’y attendre et on n’a pas finit d’en débattre, la puissance de Google sera désormais une question politique. Non parce que Google se révèle une entité hostile mais parce que le contrôle de l’information est la clé du contrôle de l’économie, ceci depuis toujours. Curieusement pas de trace de cette audition dans les medias français.