Etats généraux de la presse, discours sans faute

« L’important n’est pas de protéger le papier mais de protéger l’écrit »

Excellent discours d’ouverture. Brillant.

C’est dit.

(Même s’il semble surestimer la capacité à monétiser l’information et deux ou trois détails – bonne réflexion sur la question publicitaire sur Internet même si ça fait mal)