Et hop! Netvibes sur Les Echos ou mesechos.fr

août 23, 2007

Suite et fin d’une saga commencée il y a un an, l’accord entre Les Echos et Netvibes (Disclosure: j’ai pris part à la mise en place du projet) vient d’aboutir à la mise en place d’un service de page d’accueil personnalisée: mesechos.fr. Le service ne dépaysera pas les habitués des pages persos, il s’agit pourtant d’une première mondiale basée sur la toute dernière évolution de la technologie Netvibes. Visuellement c’est (presque) invisible mais le dispositif permet de créer des passerelles entre des pages personnelles existantes et les "univers" aux couleurs des partenaires.

Deux situations: soit vous disposez déja d’une page personnelle et la visite sur un univers comme mesechos.fr vous permet de "piocher" les modules et flux pour les ajouter à votre page, soit vous n’avez pas de page personnelle et mesechos.fr devient l’univers de départ de votre page personnelle. Un dispositif qui n’a pas d’équivalent sur le web actuellement et qui inaugure une nouvelle façon de partager l’information. Pour cette raison aussi il ne s’agit pas d’un dispositif de type marque blanche.

C’est un peu la suite de mon précédent billet sur l’économie du RSS et qui inaugure une nouvelle façon d’exploiter le RSS associé à la technologie des widgets. Comme je l’ai déjà dit, ce type de service vise aussi à démocratiser l’usage du RSS auprès d’un public plus large qui peut ainsi découvrir un mode de consultation alternatif de l’information tout en préservant l’exigence d’un contexte et d’une affinité propre à la marque.   

mesechos.gif

(Note : pour ceux que ça intéresse nous avons aussi créé sur Facebook un groupe des "amis des Echos" qui a eu la primeur de l’annonce du lancement , c’est ici).

About these ads

4 Responses to “Et hop! Netvibes sur Les Echos ou mesechos.fr”


  1. [...] Edit : apparemment il y aurait un accord officiel. [...]

  2. NatC Says:

    Et vous vous offrez le luxe de griller sur le fil le NY Times, qui en plus a choisi une solution propriétaire (hargh). Cf http://www.readwriteweb.com/archives/my_times_ny_times_launches_no-frills_start_page.php


  3. Oui c’est un hasard complet, en revanche contrairement à Techcrunch qui critique le NYTimes j’aime beaucoup la mise en scène des journalistes vedettes qui font partager leurs univers. Je trouve que c’est une idée brillante. Même si la page perso n’offre pas beaucoup d’innovations technologique je ne crois pas que les gadgets techno fassent la différence.

  4. Freddy Says:

    Emmanuel,

    C’est un veritable plaisir de travailler avec Les Echos. Un grand merci a Philippe et, bien sur, a toi, pour votre confiance. Et bravo pour etre le premier avant le NY Times.
    Sincerement,

    Freddy


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: