Etude Ipsos sur l’influence des blogs: le bide…

novembre 16, 2006

Le genre de chose qui me met hors de moi. Alors que le marché a besoin d’études fiables et rigoureuses sur l’impact du web et des medias sur la consommation, on assiste encore à une marmelade honteuse d’analyses et de chiffres. Pire on détourne le sens des questions pour orienter l’interprétation. Classique direz vous, certes mais cela confine parfois au grotesque au point de ruiner ce qui aurait pu être un début de reconnaissance du phénomène des blogs.

Je veux parler de la dernière étude Ipsos sur les blogs . Une étude qui aurait pu être simple et anodine, mais non, ca ne semble pas suffire. Qu’on en juge sur la présentation (via Loïc). Quand on lit les questions cela semble couler de source. 90% des internautes français ont entendu parler des blogs, un peu plus de 50% ailleurs en Europe. D’accord. En tout 70% des internautes ont entendu parler des blogs (en clair ils ont entendu le mot « blog). Formidable.   20% des internautes ont déjà lu un blog. Euh… Donc pour les 50% restant c’est juste un mot! Premier bide.

Ensuite le dérapage commence…

60% des internautes français (?) font confiance surtout à la presse écrite (ce qui confirme d’ailleurs les études de l’OPA). D’accord. 25% des internautes européens (dont 35% des français) font confiance aux blogs pour aider dans leur choix. Super sauf que seuls 27% des français en ont lu donc 8% font confiance sans en avoir lu!. Gloups! 

« A l’inverse, la moitié des internautes sont plus enclins à acheter s’ils lisent des commentaires positifs sur les blogs ». STOP ! Maintenant lisons le véritable intitulé de la question:

En français > Q % de d’accord : je serai plus enclin à acheter un produit ou un service si je lisais un commentaire positif sur ce produit ou service par d’autres consommateurs ou particuliers sur internet. Bizarre il n’est pas question de blog! Ce que Gilles a d’ailleurs noté!
En anglais > More than half (52%) of Europeans polled said that they were more likely to purchase a product if they had read positive comments from private individuals on the internet. Pas question de blog de toute évidence dans la version anglaise non plus.

On continue…

En français> 39 million d’internautes Européens n’ont pas acheté un produit ou un service à cause des commentaires d’autres consommateurs sur les blogs
En anglais > Nearly 40 million Europeans have not bought something after reading comments posted online
Bizarre seule la version française mentionne les « blogs »!

Arretons le massacre, vous l’avez compris ce dont il est question ici c’est de l’influence des commentaires de lecteurs et plus généralement de l’UGC (User generated Content,  contenu des utilisateurs) sur les intentions d’achat, nullement des blogs en particulier.
L’influence des avis des consommateurs est connue depuis longtemps, c’est même la base des premières études d’impact du web. Alors pourquoi tricher et tenter de faire croire que blog = UGC? Sinon pour masquer l’évidence: le concept de blog est encore parfaitement confus pour une large majorité du grand public. Que le contenu des blogs est bien trop diversifié pour qu’il en émerge une opinion commune et une vision cohérente.

En clair la véritable conclusion de cette étude (dont je n’ai lu que les éléments rendus publics) est un désaveu total et complet de l’influence des blogs comme espace de publication cohérent, structuré. En un mot: un gâchi, un gâchi stupide. Soyons clair, ce qui est stupide ce n’est pas de vouloir évaluer l’influence, la richesse du phénomène des blogs. C’est la manipulation permanente qui consiste au nom d’intérêts économiques médiocres à vouloir démontrer une improbable concurrence entre blogs et medias professionnels. Ceci alors que les données même de cette éude prouvent précisément le contraire: les succès des blogs est réel, mais les contours de la blogosphère sont bien trop flous et les contenus hétérogènes pour être une alternative économique crédible à l’univers des medias professionnels en matière de stratégie publicitaire.

Point barre, messieurs les analystes …

(Pas besoin de vous rappeler la précédente piteuse tentative du concurrent Edelman qui fait désormais office de cas d’école en matière de suppositoire blogophile)

Mise à jour 17/11/06: l’auteur de la présentation m’a répondu sur ZDNet.fr … 

Mise à jour 18/11/06: j’oubliais le meilleur, Ipsos affirmait en juillet dernier que 18% des internautes français avaient créé un blog. Dans cette étude ils ne sont plus que 7% (et encore c’est le record d’Europe avec une moyenne à 3%) . Cette chute est inquiétante vous ne trouvez pas? Et 7 % ont contribué à un blog ce qui implique que 93% des internautes n’ont jamais participé à un blog.
Superbe. 
Bon j’arrête…

About these ads

16 Responses to “Etude Ipsos sur l’influence des blogs: le bide…”

  1. joel ronez Says:

    ben ça y est, t’as pas pu t’empêcher… :)


  2. oui, franchement raz le bol de ces études qui ne visent que le buzz, encore le buzz. On s’enfonce. Messieurs on a besoin d’analyses fiables! J’AI BESOIN DE CHIFFRES FIABLES POUR BOSSER ET PRENDRE DES DECISIONS!
    Pourquoi survendre les blogs en permanence alors que l’on peut parfaitement dire la vérité simplement, segmenter les blogs, différencier les contenus, identifier les auteurs crédibles, dissocier les blogs à usage privé, les blogs experts, les blogs militants.
    Bref améliorer notre connaissance du web et nous aider à identifier la vraie valeur ajoutée.

    Si j’étais annonceur je serais parfaitement prêt à croire à l’influence du phénomène des blogs mais mon vrai problème serait d’identifier les blogs influents et crédibles pas de croire qu’ils se valent tous.

  3. jf farny Says:

    Je suis de l’avis de Joel, mais c’est vrai que tu t’es lâché ;)

    Au passage, tu abuses un peu avec tes chiffres fiables, surtout quand tu sites OJD dans un précédent post ;)

    En tous cas le terme ‘marmelade’ est vraiment bien choisi, mais on sait pas trop quels sont les fruits dedans… Tu touches du doigt l’expertise Internet d’Ipsos car cette présentation est le fruit de l’analyse de l’Institut et c’est vraiment pas fameux. Si ça se trouve le questionnaire était pas trop bancal et les 5.000 enquêtes exploitables. Il faudrait les mettre en GPL et confronter les analyses de tous ceux qui voudraient se frontter à la donnée brute.


  4. L’enquête semble avoir été faite en « face to face » preuve qu’il y a eu un vrai effort et beaucoup de boulot à la base. Pour cette raison j’ai aussi le sentiment que les données brutes ont toutes les chances d’être intéressantes. Pourquoi les tordre dans ce cas…


  5. « suppositoire blogophile » :lol:

    C’est grave, Docteur ? J-M

  6. henri Says:

    Superbe post et très belle analyse de cette étude dont l’interprétation a été plus qu’hâtive au regard des faits… Comme toi je pense qu’il manque réellement une vraie bonne étude qui donne de vrais chiffres sur l’influence des blogs ou de l’UGC en général ?


  7. Salut Emmanuel, + 1 sur le « suppositoire blogophile ». Un terme à déposer :-). Plus sérieusement, c’est vrai que ce galimatia fait souvent peur. De la même manière que l’on annonce des chiffres tonitruants sur le nombre d’utilisateurs de plate-formes communautaires sans plus de précisions sur la part d’actifs/inactifs, de récurrences de visites, etc. Les chiffres sérieux manquent cruellement sur l’audience et les créateurs de blogs. J’y ai été confronté il n’y a pas longtemps dans le cadre d’une opération de développement d’audience et de marque. On sait à peine d’où viennent les chiffres d’audience (quand il y en a), sur quelle base ils sont calculés, de qui se compose les lecteurs, d’où ils viennent, ce qu’ils lisent/cherchent etc. Bref, un brouillard tellement épais qu’on devient vite un peu parano. Cela donne parfois envie de jeter le bébé avec l’eau du bain, ce qui serait dommage.


  8. [...] Hier, Loïc Le Meur lie vers la présentation Ipsos sur l’état de la blogosphère européenne. Dans la foulée Emmanuel Parody démolit la dite présentation. Et aujourd’hui Alexis Helcmanocki, auteur de la présentation, lui répond sur zdnet. Je n’ai eu le temps que de jeter un coup d’oeil mais ça pourrait être intéressant de comparer la discussion ici à celle qu’a occasionné le rapport Technorati d’octobre. [...]

  9. Alexis Mons Says:

    Les rapports technorati sont aussi sujet à critique. Déjà, en juin dernier, le fait qu’il ne tiennent pas vraiment compte de l’activité des blogs avait fait du bruit.
    Ensuite, il y a le fait que le panel de blogs audité par Technorati n’est qu’une partie de la blogosphère et que sur certains indicateurs elles n’est pas très représentative (les langues notamment).
    Bref, comme toute étude, il faut faire attention au panel, aux méthodes et ignorer la mousse qui entoure sa publication.


  10. Oui, je m’étais abstenu de commenter le rapport de Technorati, un peu par lassitude mais aussi parce que je sais qu’ils font des efforts pour améliorer leur outil. Il compte des sites qui ne devrait pas y être, en oublie d’autres etc… Mais bon d’un autre côté il n’y a pas d’outil équivalent pour comparer (ou alors il y a pire du cote de Google).


  11. [...] Sur le second point de la remarque de Francis Pisani, je ne pense pas qu’il soit juste de dire, à partir de la discussion de la méthode, que les chiffres du rapport Siffry sont faux (ils le sont peut-être mais c’est une autre histoire). Ce qui peut être faux, en l’espèce, c’est l’interprétation qu’on en donne. Là encore, il s’agit d’une question classique s’agissant des statistiques et de leur interprétation (voir la discussion du rapport Ipsos chez Emmanuel Parody). L’important, avant toute interprétation, est de savoir ce qui, exactement, a été compté. L’embêtant est que ce n’est pas toujours clair. [...]

  12. Didier Says:

    Je vous gentiment que si vous étiez plus familier de ce qu’est la blogosphère réellement vous n’auriez pas écrit votre note. Mais vous la regardez au travers des lunettes que vous suggère (impose ?) le microcosme politico-médiatique, alors, vous voyez mal. L’enquête IPSOS me fait penser à celle du même organisme commander par la Mairie de Paris concernant les déplacements dans la capitale : les questions amènent les réponses.


  13. Emmanuel Parody et les tudes sur les blogs

    Emmanuel (Ecosphre) ragissait sur son blog la publication des rsultats d’une enqute IPSOS sur le pouvoir conomique des blogs en Europe


  14. [...] Il va falloir mettre ses tags à jour, le web 2.0 est mort, vive le web3. C’est la tendance de la semaine. Et c’est le pape de la blogosphère himself qui le dit “Les blogs, ça y est, il ne faut plus en parler“. Comme on en est pas à une contradiction près, l’annonce est faite sur un blog, forcément. Bon cela dit ça à le mérite de “faire marrer”. Et puis surtout ça évite de répondre aux questions de certains acharnés/empêcheurs de tourner en rond sur le modèle de ces nouveaux types de médias emblématiques du Web 2.0. Pas grave, on a déjà trouvé de nouvelles belles histoires à raconter et à faire avaler. Vu aussi ce billet intéressant “Web 2.0 is over. And it’s a good thing.”. C’est déjà plus constructif que le titre ne le laisse entendre. [...]

  15. jm Says:

    surtout qu’en plus le contenu généré par les utilisateurs en terme de recommendation produit se trouve essentiellement dans les forums (j’ai en tête des sites comme forum.hardware.fr ou forum.surdvd.com et que perso j’ai plus confiance lorsque un ensemble de personnes postent des infos sur un produit plutot qu’un individu unique (parfois lachement sponsorisé pour poster sur son blog…).
    le phpbb n’est pas très 2.0 en même temps…

  16. LG 32lk450 Says:

    Howdy. Very nice blog!! Man .. Excellent .. Amazing .. I’ll bookmark your blog and take the feeds additionally…I am glad to find so much helpful information here in the post. Thanks for sharing..


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :